Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

Une filature non désirée || PV Hywelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Django


As ♠


As ♠
avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 814
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : De l'autre côté du tableau... Chez les fous x3

MessageSujet: Une filature non désirée || PV Hywelle Mer 23 Oct - 17:47


Django était arrivé sur les terres de Wolf Temporal il y a deux jours, par une soirée assez douce. Pour le moment, il n'avait vue que d'étrange paysage la plupart construite par l'homme comme les pyramides et la maison hanté. Aujourd'hui, il avait suivit un court d'eau qui l'amena sur le territoire d'une meute. Ca se sentait sur la moindre passerelle de terre, même les loups qu'il avait croiser avait cette légère odeur sur eux. D'ailleurs, c'est dernier l'avait regarder de travers, d'un regard mauvais. Django ne s'était pas gêner pour leur rendre cette impolitesse. Il fut, par la même occasion, surpris de ne pas s'être fait chasser d'ici. Peut-être parce qu'ils savaient que c'était un solitaire, après tous, le moindre petit poils de sa fourrure sentait la solitude. Mais ce n'était pas une raison, la preuve, c'est qu'il avait remarquer une présence, les loups de cette meute le surveillait, il était suivit. Normal. Mais bon, Django s'en fichait, il n'avait pas l'intention de faire un génocide.

Le grand loup tricolore s'arrêta au bord de la rivière, se pencha et lapa l'eau gracieusement. Le courant de la rivière était assez fort. Django cessa un instant de boire et regarda l'eau, puis son reflet. Il avait vraiment une mine affreuse. Son poils était maltraité et ébouriffé, ses yeux était vidés par la fatigue et son museau avait pâlit. Étrange. Il plongea la tête dans l'eau comme si il voulait attraper l'eau comme une proie et secoua sa grosse tête avant de la ressortir brutalement, la jetant en arrière. Il regarda de nouveau l'eau, soufflant un moment puis s'allongea au bord de l'eau. Il y trempa ses pattes avant jusqu'au coude et s'éclaboussa pour faire un brin de toilette. Il entendait sans cesse du mouvement dans les buissons, cette meute avait vraiment des loups indiscret.

Django arrêta sa toilette pour regarder derrière lui. Il poussa un soupir et remarqua deux yeux bleus a travers les feuillages. Il ne les vit qu'une demi-minute. Il inspira longuement, laissant les odeurs les plus lointaines venir à lui. Parmi les loups qui le surveillait, il y avait des femelles et plus loin, il sentit même l'odeur des louveteaux. Ces derniers était plus loin mais il y avait quand même des reste d'odeur de louveteau dans le coin. Le loup tricolore se leva, s'étira, et sauta dans l'eau froide. Il nagea un peu puis ressortit. Il s'ébroua puis s'étira encore. A force de marcher, il avait de léger fourmillement dans les pattes. Django s'assit, regarda autour de lui, écouta le bruit que faisait les loups, d'ailleurs ils n'en faisaient presque plus, c'était étrange, il inspira pour vérifier si ils étaient toujours là et c'était le cas. Pour être franc, Django ce fichait complètement d'être suivit ou pas, tant qu'ils le laissait tranquille c'était bon. Un légère brise s'engouffra entre les arbres, apportant à ce midi plutôt chaud, une certaine fraîcheur. Mais ce vent fit frissonné le grand loup qui était encore dégoulinait d'eau froide.
Revenir en haut Aller en bas
Django


As ♠


As ♠
avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 814
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : De l'autre côté du tableau... Chez les fous x3

MessageSujet: Re: Une filature non désirée || PV Hywelle Ven 8 Nov - 19:11

Up? :)
Revenir en haut Aller en bas
Darwin

Princess Meow. †
Bisoutubbies. ♪

avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 4012
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 21
Localisation : Au pays du Choco', et des cauchemars. ♥

MessageSujet: Re: Une filature non désirée || PV Hywelle Ven 8 Nov - 19:56


Hywelle & Django
« Une filature non désirée. »

Au cœur des Émeraudes, une des meutes de Wolf Temporal, une petite louve dormait encore paisiblement au fond d’un petit trou abandonné par ses anciens propriétaires. Une loupiote de huit petits mois seulement. Hywelle. C’était le prénom que sa mère lui avait donné à la naissance. Aujourd’hui, l’Émeraude vit seule, sans être aux côtés d’une nourrice. De temps en temps, elle va chercher de quoi manger près d’elles mais sans plus. Le jour continuait donc de se lever, laissant le soleil se redresser petit à petit dans le ciel. Plus il se levait, plus Hywelle sortait de son petit sommeil. Quelques instants plus tard, elle se réveilla, ouvrant ses petites yeux de couleurs noisettes. Un petit être fragile qui allait affronter une journée de plus. La loupiote bâilla à s’en décrocher la mâchoire avant de sortir de son petit trou pour enfin s’étirer, tirant sur chacun de ses muscles. Elle sentit alors son petit ventre réclamer de quoi manger. Malheureusement, autour d’elle, seules les familles ont de la bonne viande fraîche. Elle se lécha alors les babines, n’osant pas aller demander aux autres. Après tout, sa famille reviendra la chercher un jour ou l’autre. C’est alors qu’un petit papillon vint voler au-dessus de sa petite truffe noire, réveillant son instinct de petite chasseuse. Fronçant son regard avec un petit sourire amusé au coin des babines, elle sauta en l’air, tentant alors de l’attraper avec ces petites pattes avant. Raté ! Le papillon passa entre ses petits coussinets et reprit son chemin. Hywelle, comme à sa grande habitude, n’abandonna pas et commença à suivre le papillon en lui courant autour et en faisant des petits sauts. Du haut de ses huit mois, c’est une loupiote qui n’a pas peur du danger qui peut l’entourer. Certes, elle peut être peureuse, mais la plupart du temps elle ne connait pas cette sensation d’avoir peur. Cette sensation de vouloir fuir. D’ailleurs, sans s’en rendre compte, elle continua de s’éloigner du camp de la meute. Peut importe où ira ce petit insecte volant, elle le suivra jusqu’au bout.

Quelques pas plus loin, elle entendit le doux écoulement d’une rivière. C’est la rivière d’eau trouble ! Et le papillon continua de battre de ses petites ailes en se dirigeant vers celle-ci. Elle ne se rendait même pas compte qu’elle s’éloignait vraiment du camp des Émeraudes. Elle semblait s’en ficher pas mal, à vrai dire. Plus elle avançait en sautillant, plus l’écoulement de l’eau se rapprochait. Mais le papillon disparut de sa vue après être passé derrière un buisson. Hywelle s’arrêta, le regardant partir de l’autre côté de la petite haie. Elle baissa alors les oreilles, triste que son compagnon la quitte ainsi. C’était amusant de le suivre ! Mais la loupiote n’abandonna pas aussi vite que prévu. Perçant l’envie de le suivre, elle commença alors à trouver un petit chemin entre les broussailles pour passer de l’autre côté. Et plus elle forçait, plus elle y arrivait. Avec un peu de peine, elle put distinguer l’autre côté. Et le papillon ! Il était là ! Sur une pierre en train de battre de ses petites ailes. Baissant alors son buste tout en gardant son train arrière en l’air, elle le remua un petit coup avant de sortir en vitesse du buisson tel un félin sur sa propre proie. Elle se jeta sur la pierre mais l’insecte eut le temps de reprendre son envol. Quant au prédateur, elle glissa sur la pierre avant de … Plouf ! Dans l’eau. Elle fut trempée de haut en bas. Sortant directement de cette eau froide, elle vit alors un immense loup se dresser face à elle. Remontant son regard jusqu’à son museau, elle put percevoir un mâle. Un beau mâle qui semblait être fort et puissant. Redressant ses petites oreilles, elle finit par dégager un grand sourire sur ses babines. Un nouvel ami ! Il est là pour jouer avec elle ! Oh, oui ! La journée s’annonce bien ! Elle resta donc là, elle le regarder avant un air heureux. Joyeux. Excité en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une filature non désirée || PV Hywelle

Revenir en haut Aller en bas

Une filature non désirée || PV Hywelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Après la filature (Ulysse et Léa)
» Le but d'une filature c'est d'être discret en fait ▲ Anabelle ♥
» Tous des sauvages, des sauvages !
» [codije negro 210310] l'affaire du livreur de sushi
» Le préservatif : double protection contre les grossesses précoces et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives Meutes :: Emeraudes-