Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Atlas


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Dans un pitit village, perdu, quelque part en Bretagne... :)

MessageSujet: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Jeu 29 Aoû - 16:55


Une douce nuit d'été, la brise caressait les feuillages de la forêt au flanc de la montagne, faisant murmurer les arbres, comme si un rumeur se propageait parmi les géants de bois. Les passereaux qui égayaient le jour de leur chant mélodieux, laissaient place au doux hululement d'un hibou, les écureuils endormis dans un tronc ne voyaient rien du mouvements des renards qui chassaient quelques rongeurs. En un mot, une nouvelle nuit s'écoulait dans la quiétude de l'été, sans rien pour la perturber... hormis le ronflement sonore d'un loup blanc qui dormait sous une souche (et comme elle d'ailleurs... hum, excusez, nous disions donc...). Sourd à la beauté nocturne, le prédateur, réputé d'ordinaire majestueux, se contentait de roupiller grassement (et bruyamment), bougeant par moment une patte ou deux, persuadé qu'il courrait après quelques lièvres.
Un sanglier passa non loin, s'arrêta un moment pour repérer le bruyant dormeur et fronça le groin avant de repartir l'air dédaigneux. Satanés loups, même endormis, quelle plaie !
Inconscient de l'indignation de ceux qui l'entourait, le loup se retourna dans son sommeil en grommelant :


Mais non, stupide hanneton, ne saute pas de ce tronc ! Tu pourrais te tuer !!

Une chouette, agacée par le loup, tourna son regard d'ambre vers le perturbateur nocturne. Déjà deux heures et, sur son territoire de chasse, aucune proie n'avait osé sortir de son trou en entendant le loup. Ce dernier ruinait sa chasse. A bout, elle s'envola silencieusement jusqu'au sol et, avec ses serres, attrapa un caillou, gros comme un mulot. Elle prit de la hauteur, repéra sa cible et plana avec grâce et dans un silence absolu vers le loup. Lorsqu'elle passa au-dessus de lui, elle desserra ses serres et un sourire en coin, elle alla se poser sur une branche, plus loin.
Atlas ne comprit jamais pourquoi il se réveilla en sursaut, une douleur au crâne. Il ne comprit pas pourquoi un caillou gisait devant lui, ni pourquoi, quand il se leva, une chouette semblait étouffer un ricanement. Il se mit debout et frotta son crâne endolori avec sa patte avant. Bon, il n'arriverait pas à dormir. Surtout après ce rêve... Pourquoi donc avait-il rêvé qu'un hanneton (oui, un hanneton ! ) avait fait une tentative de suicide, devant lui, en sautant d'un tronc d'arbre et qu'il s'était retrouvé amputé des six pattes ?  Il l'avait alors vu rouler dans l'herbe pour se déplacer. Pourquoi ? [Pour comprendre pourquoi, il faudrait lire la rencontre avec Keane dans le manoir hanté... ^^] Bon, il ne réessaierait pas ces petites baies noires qu'il avait mangé hier...

Il décida alors de faire une petite promenade sous la voûte étoilée. Ses pas le menèrent en dehors de la forêt qui recouvrait une partie de la montagne des Diamants et le guidèrent jusqu'à l'arbre enneigé. Qu'est-ce qu'il aimait cet arbre ! Grand, étincelant, surplombant la vallée en contre-bas. Il se frotta à l'arbre pour rehausser l'odeur de Diamants qui l'imprégnait déjà. Puis, il s'assit, dos au sommet, contemplant le paysage qui s'étendait devant lui, la neige renvoyant bien les rayons de la lune, à demi-cachée, qui veillait sur leur monde. Il soupira et, plongé dans ses pensées, les yeux mi-clos, il ne sentit pas le loup, noir comme la nuit, s'approcher de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Deam


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 298
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part où tu n'es pas :a:

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Jeu 29 Aoû - 19:46


« Quand une chouette vous fait faire des rencontres...  »
Atlas ~ Tiam


               L'arbre enneigé était le parfait endroit pour réfléchir aux événements a venir -enfin... pour moi en tout cas !-. Et il fallait que je réfléchisse justement ! Ma vie avait changer depuis quelques mois déjà, il fallait réfléchir a l'avenir... oui. Le hululement d'une chouette me tira de mes pensées. Je la vie qui fonça non loin de moi, attraper un cailloux gros comme un mulot et prendre de l'altitude. Elle plana quelques secondes avant de lâcher le cailloux. Non, sa n'avais pas l'air d'avoir été fais au hasard. Il y avait une cible spéciale ! Je marcha avec une allure plus rapide pour voir ce qu'il se passait. J'arriva, derrière un buisson... Devant moi, un loup blanc, il avait l'air plutôt grand, plutôt il était massif. C'était a tous les coups un mâle. J'avais l'étrange impression de l'avoir déjà aperçu... Mais je n'arrivais pas a me souvenir où... Il avait de longues pattes fines, son poitrail montrait qu'il était particulièrement musclé. Mieux ne valait pas s'attirer les mauvaises grâces de ce loup. Il avait l'air d'un parfait combattant. En tout cas, le loup était endormis ! Le cailloux non loin de sa tête... J'allais me dépêcher d'aller voir s'il allais bien, mais il se releva en sursaut. Il se releva et parti gracieusement, en tout cas, pour un mâle. Oui, désormais j'en était sur. Je le suivi, ou pas vraiment, il allait dans la direction qui menait jusqu'à l'arbre enneigé... Comme moi. j'hésita a changer d'endroit pour réfléchir tranquillement, mais la curiosité de savoir qui était ce loup mystérieux m'en empêcha.

Arrivés a l'arbre, le loup se frotta au tronc... Il devait surement être des Diamants ! Voilà pourquoi je le connaissais. en tout cas, il était très discret... Il s'assit dos a l'arbre regardant le paysage enneigé du territoire des diamants. Je m'approcha un peu, pour l'observer plus amplement... peut-être qu'en le voyant mieux, je saurais savoir qui il était ?
Revenir en haut Aller en bas
Atlas


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Dans un pitit village, perdu, quelque part en Bretagne... :)

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Jeu 29 Aoû - 21:01



Voilà bien longtemps qu'Atlas n'avait pas pris le temps de faire le point un peu. Il balaya de son regard l'étendue neigeuse, le vaste territoire des Diamants dont il n'avait qu'un fragment sous les yeux. Son nouveau chez lui, sa nouvelle famille. Voilà déjà quelques mois qu'il avait intégré la meute blanche et il s'en était déjà tellement passé, il avait vu tellement de choses. Son poste bien fatigant de traqueur lui allait à merveille. Pister, fureter, glaner des informations, surveiller les meutes alentours, interroger les loups, traquer, être les yeux et les oreilles des Diamants. Sans cesse, il parcourait les terres de Wolf Temporal. Territoires Rubis, Améthystes et terres libres, il y avait vadrouillé ces derniers temps. Ces prochains objectifs étaient les terres Saphirs et secondairement celles des Émeraudes. Et cette incessante chasse à l'information lui occupait les pattes et l'esprit. Concentré sur ses objectifs et émerveillé par la beauté des paysages qui l'entouraient, il ne pensait que rarement à sa vie d'avant. Et tant mieux. Ce n'était à chaque fois que crocs dans l'âme, douleur dans le cœur, quand il pensait à sa mère et à sa sœur.
Malheureux, il ne l'était pas. Il était bien chez les Diamants. Bien qu'il ne les connaissait que très peu. Souvent absent et d'un naturel plutôt calme et discret, il n'avait que brièvement papoter avec ceux de sa meute. En fait, il connaissait mieux certaines louves d'autres meutes que les siens. Il sourit à cette pensée.

*Ce que t'essaie de te dire, c'est que t'as pas d'amis, crétin en peluche.* railla la voix intérieur qui l'habitait.

Atlas fronça le museau, agacé par sa propre remarque, comme si elle ne venait pas de lui. Pas d'amis ? Et alors ? Cela viendra en son temps... et puis, il n'avait pas l'air d'une peluche ! C'est son pelage qui fait bouffant. Tsss.
Contrairement à sa soeur. La belle louvette avec son pelage sombre... Elle lui manquait. Peut-être qu'un jour, il la retr... Son museau frémit. Une odeur de loup. Il se tendit, les sens aux aguets. Un bruit derrière lui. Un de ses oreilles pivota sur le côté pour mieux entendre, l'autre toujours pointée en avant. Le crissement de la neige sous les pas d'un animal. Trop lourd pour être un louveteau. Un poids plume ne ferait qu'effleurer la neige. Odeur de mâle... un Diamant. Atlas se détendit. Bien, rien à craindre. Enfin normalement. Il continua à fixer devant lui, l'air de rien. Un pas régulier. Donc pas un ancien. Hésitant. Donc pas quelqu'un qu'il connaissait. Atlas huma l'air. L'odeur lui était inconnu. C'était un mâle Diamant, voilà tout ce qu'elle lui apprenait. Ses talents de traqueur ne purent lui en dire davantage sans qu'il ne regarde le nouveau venu. Son oreille revint à sa place : pointée devant, vers la vallée.
Sans se retourner, le grand loup blanc prit la parole, de sa voix grave et posée :


Bien le bonsoir, messire Diamant. Je vois que je ne suis pas le seule à ne pas dormir en cette magnifique nuit étoilée.

Il tourna la tête lentement, avec élégance et put entrevoir dans la pénombre un loup sombre. Il se confondait presque avec les ténèbres. Plutôt grand, musclé et l'allure assurée. Il paraissait jeune. Il avait les yeux d'un bleu profond. Il avait déjà vu ce loup quelque fois au campement, mais jamais il ne lui avait parlé. Il n'avait encore aucun a priori sur lui, ni négatif, ni positif, même si sa présence la nuit lui donnait plutôt un bon point.

Je ne crois pas avoir eu l'honneur de faire votre connaissance, jeune loup.

Il lui adressa un sourire serein et amical.
Revenir en haut Aller en bas
Deam


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 298
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part où tu n'es pas :a:

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Ven 30 Aoû - 14:43


« Quand une chouette vous fait faire des rencontres...  »
Atlas ~ Tiam


               Il m'avait vu ! Ou... senti peut-être... Le loup blanc pris la parole, sans toutefois ce retourner. Sa voix était posée et sereine...

« Bien le bonsoir, messire Diamant. Je vois que je ne suis pas le seule à ne pas dormir en cette magnifique nuit étoilée. »

Wouaw, il parlait d'une manière très... soutenue ! Mais sa n'était pas déplaisant. Le loup blanc se retourna et me toisa du regard. Lui aussi avait l'air de penser que nous nous etions déjà rencontrer... Il continua la discutions dans laquelle, pour le moment, lui seul parlait...

« Je ne crois pas avoir eu l'honneur de faire votre connaissance, jeune loup.»

Il m'adressa un sourire amical. Je n'avais rien a craindre de ce loup. Je m'asseya, désormais, oui, je savais que je n'avais rien a craindre de lui. Pas la peine de rester debout a attendre une attaque qui n'aura jamais lieu !

« Bien le bonjour. Si je ne me trompe, vous êtes aussi un membre des Diamant non ? J'ai l'étrange impression de vous avoir déjà vu a leur campement. Non effectivement, nous ne nous connaissons pas. Je m’appelle Tiam, et je suis protecteur de la meute blanche. »

Je lui souri de la même manière qu'il avait fait pour moi. Ce loup m'inspirait confiance. J'eu beau avoir l'air idiot, je m'en fichais eperduement. Je ne penses pas que c'est a loup qui avait la manie de ce moquer des autres a voix haute. Je repris mon visage normal et commença a le regarder plus franchement. Il était blanc, très blanc. Il avait des yeux sombres dans lesquels une lueur inteligente brillait. Il était grand, oui, ses pattes, longues et fines lui donnait l'air très grand. Il était musclé, alors mieux ne valait pas se battre contre lui, sa pourrait mal finir pour son adversaire a mon avis. Il avait l'air très séduisant. Mieux valait éloigner les femelles déjà prises de celui-ci. Je le regardais toujours, pensif.
Revenir en haut Aller en bas
Atlas


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Dans un pitit village, perdu, quelque part en Bretagne... :)

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Ven 30 Aoû - 19:58




Le loup sembla se détendre. Atlas plissa les yeux. Avait-il craint une mauvaise réaction de sa part ? Il est vrai que la nuit les mauvaises rencontres étaient monnaie courante. Et puis, même chez les Diamants, les loups pouvaient se montrer agressif... En tout cas, ses doutes semblèrent s'être dissipés puisqu'il s'assit, l'air plus tranquille.

Bien le bonjour. Si je ne me trompe, vous êtes aussi un membre des Diamants, non ? J'ai l'étrange impression de vous avoir déjà vu a leur campement. Non effectivement, nous ne nous connaissons pas. Je m’appelle Tiam, et je suis protecteur de la meute blanche.

Le sourire aux babines, l'oeil vif, ce Tiam lui semblait plutôt sympathique.


Enchanté Tiam.

Il inclina la tête respectueusement pour le saluer. Il faisait souvent une révérence lorsqu'il rencontrait quelqu'un. Enfin surtout pour les femelles d'ailleurs. Mais, là, étant assis, cela aurait été trop pompeux de se lever pour cela. Il redressa la tête et planta son regard dans le cyan des yeux de Tiam.

Mon nom est Atlas. Et en effet, j'ai rejoint les Diamants voici déjà quelques lunes. Il se peut donc que vous m'ayez déjà vu au campement. Je crois, moi aussi, vous avoir déjà croisé quelquefois. Mais, mes absences répétées du campement ne m'ont pas permis de faire connaissance avec les miens comme il se doit. Ce que je compte bien rattraper maintenant que je suis ici pour quelques jours.

Il lança un regard amusé au jeune loup avant de reporter son attention sur la vallée enneigée. Comme elle était magnifique ! Il ne se lassait pas de l'admirer, l'air un peu rêveur.

Je suis traqueur au service de notre meute. Voilà pourquoi je passe peu de temps au campement, je passe mes journées à vagabonder sur les autres territoires, ce qui n'est pas pour me déplaire, d'ailleurs.

En effet, même si il aimait par dessus tout leurs territoires enneigés, il appréciait surtout découvrir de nouveaux endroits. Le regard toujours porté au loin, il se dit qu'il avait assez parlé de lui, il était temps d'étancher sa curiosité à propos de ce loup. Traqueur ? Il n'en avait pas seulement les qualités, il en avait l'âme. Et la curiosité, le désir d'en savoir plus était l'une de ses caractéristiques. Pas une curiosité malsaine pour autant. Il n'était pas un fouineur, un sans-gêne. Juste curieux.

En tant que protecteur, vous devez avoir fort à faire aussi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Deam


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 298
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part où tu n'es pas :a:

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Ven 30 Aoû - 20:34


« Quand une chouette vous fait faire des rencontres...  »
Atlas ~ Tiam


               « Enchanté Tiam.»

Le loup blanc inclina la tête pour me saluer. Il était vraiment bien élevé ce loup... Il devais vraiment plaire aux femelles ! Moi qui a vécu dans une famille sans mâle... Ma sœur et ma mère parlaient souvent de l'avenir de ma soeur, avec un mâle. Et moi, pendant ce temps, j'écoutait, sans rien dire... Et quand je pense que désormais, ma famille allait s'agrandir, je ne pouvais être plus heureux... Mais, pour me combler, il faudrait quand même un mâle dans mes descendants ! Sinon, j'aurais vécu avec des femelles toute ma vie, sans jamais avoir vraiment côtoyer un mâle... Oulah, je me répète moi ! Le loup blanc planta ses yeux dans les miens avant de continuer.

« Mon nom est Atlas. Et en effet, j'ai rejoint les Diamants voici déjà quelques lunes. Il se peut donc que vous m'ayez déjà vu au campement. Je crois, moi aussi, vous avoir déjà croisé quelquefois. Mais, mes absences répétées du campement ne m'ont pas permis de faire connaissance avec les miens comme il se doit. Ce que je compte bien rattraper maintenant que je suis ici pour quelques jours.»

Atlas ! Mais oui ! J'avais déjà entendu son nom ! Et comme il venais de le dire, j'avais dû le voir lorsqu'il était de passage. Je ne m'était jamais réellement renseigné sur ce qu'il faisais... Il détourna son regard du mien pour admirer quelques secondes le paysage enneigé. Ses yeux était brillant de joie. Oui, j'était d'accord avec lui, ce paysage enneigé était vraiment l'un des plus beau, bien que froid. Oui, je suis frileux, et alors ? Haha, il est vrai que ma fourrure n'est pas très épaisse. Je devais surement tenir de mon père de ce coté là... Mon père que, évidemment, je n'avais jamais vu ! Je retourna la tête vers lui au moment où il repris la parôle.

« Je suis traqueur au service de notre meute. Voilà pourquoi je passe peu de temps au campement, je passe mes journées à vagabonder sur les autres territoires, ce qui n'est pas pour me déplaire, d'ailleurs.»

A ! Voilà qui explique tout. C'est un traqueur. Les Traqueur sont très discrets, normal ! J'était heureux de rencontrer ce loup. C'était le premier mâle avec qui je parlais depuis des lustres ! Bien qu'il y eu Ratchet, mais celui-ci n'était pas très cocasse. Le loup reporta son regard sur le mien. Je fis de même. Je n'avais pas beaucoup parler depuis...

« En tant que protecteur, vous devez avoir fort à faire aussi, non ? »

Ha ! Il était curieux lui aussi ! Bien. Je n'était pas mal poli, il fallais que je lui réponde. Mais ces "vous" me gênais. Je n'était pas non plus un ancien, j'était encore jeune, le "vous" faisais trop soutenue.


« Hm... Et bien, tout d'abord, si vous n'en voyez pas l’inconvénient, je vais vous tutoyer. Je n'ai pas tellement l'habitude de parler comme ça, et puis, nous sommes de la même meute. Pourquoi nous vouvoyer alors que nous allons peut-être devenir amis ? Ensuite, il est vrai que j'ai beaucoup a faire. Mais en ce moment, il ne se passe rien de très spécial. Je passe beaucoup de temps avec ma compagne... Enfin, en tout cas, je passais beaucoup de temps.»

Je n'aimais pas en dire trop. Je n'aimais jamais les "félicitation ! Votre petite famille va s’agrandir !" Non... C'était pas trop mon truc. J'était plutôt discret lorsque je le voulais, et je savais tenir ma langue. Les mois passaient, et son ventre s'arrondissait. Maintenant, c'était visible, mais ça sera pour elle les félicitations et tout le tralala. Les gens le sauraient lorsque les petits viendront au monde. Je porta mon regard sur le paysage enneigé. Sous les effets des rayons de la lune, la neige était comme métallique, et brillante. C'était magnifique, on ne s'en lassais pas... !
Revenir en haut Aller en bas
Atlas


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Dans un pitit village, perdu, quelque part en Bretagne... :)

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Sam 31 Aoû - 20:43




Atlas l'écouta tout en détaillant attentivement son expression, son regard, tout ce qui pouvait lui en dire plus sur le caractère du jeune loup noir. Son regard vif reflétait un esprit intelligent. Quelques tics à peine perceptibles, comme un frémissement du museau ou le sursaut d'un muscle au-dessus des babines, lui indiquaient qu'il pensait à autre chose. Néanmoins, ses oreilles pointées vers lui laissèrent penser qu'il l'écoutait. Sa réponse le confirma. Mais Atlas eut beau prêter grande attention aux signes quasi imperceptibles de son congénère, il n'était pas capable de connaitre quelle genre de pensée l'habitait. Il manquait encore d'expérience et d'années de vie... Pourtant, le vieux traqueur qui lui avait tant appris quand il était louveteau, avait été capable de déchiffrer le comportement de son apprenti et de savoir à quoi il pensait. Enfin, à peu près. Ce sens aigu de l'observation et cette capacité de déduction avaient toujours impressionné le jeune Atlas. Il n'espérait pas lui arriver à la cheville, il n'avait pas son talent, mais il voulait faire de son possible pour être son digne héritier.
Malgré l'attention portée à son interlocuteur, il écoutait tout de même ce que ce dernier disait en même temps :

Hm... Et bien, tout d'abord, si vous n'en voyez pas l’inconvénient, je vais vous tutoyer. Je n'ai pas tellement l'habitude de parler comme ça, et puis, nous sommes de la même meute. Pourquoi nous vouvoyer alors que nous allons peut-être devenir amis ?

Tutoyer ? Pourquoi pas. Il n'y voyait pas d'inconvénient. Il optait naturellement pour le vouvoiement mais, quand il connaissait quelqu'un, il n'avait pas de problème à le tutoyer. Il avait été éduqué ainsi par sa douce et malheureuse mère. Tout en souriant, il acquiesça à la proposition de Tiam pour lui faire comprendre qu'il était d'accord et qu'il n'y voyait pas d'inconvénient.
Quoiqu'il en soit, il avait parlé de la possibilité qu'ils deviennent amis. Il confirma ainsi le pressentiment d'Atlas qui avait lui aussi l'impression que le courant passerait entre eux.

*Non, mais amis ! Il est fou ou quoi ? Il ne sait vraiment pas dans quoi il s'engage le pauvre. Je le plains d'avance si jamais vous le devenez. Mais bon, au moins, je me sentirai moins seul, on sera deux à supporter ta pauvre carcasse encombrante et ta malchance compulsive...* siffla sa voix intérieure.

Raah, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas ouverte celle-là... Si seulement elle pouvait sortir de sa tête !! Bref. L'autre avait l'air plutôt calme et ma foi, assez sympathique. Il attendait, avec curiosité, de voir où aller leur mener leur conversation, mais l'issue en semblait plutôt bonne. Il n'eut le temps de poursuivre le fil de ses pensées que Tiam continuait :

Ensuite, il est vrai que j'ai beaucoup à faire. Mais en ce moment, il ne se passe rien de très spécial. Je passe beaucoup de temps avec ma compagne... Enfin, en tout cas, je passais beaucoup de temps.

Lors de ces mots, le tic qui agita une fois la babine du loup noir trahit quelques émotions. Atlas ne sut laquelle. Plaisir à l'évocation de sa compagne ou regrets à son égard ? Bonheur ou tristesse. Atlas s'en voulut. Raah, il n'en savait pas encore assez... En tout cas, quelque chose ne lui avait pas échappé.


Comment cela "vous passiez" ? Enfin "tu passais", excuse-moi. Tu ne la vois plus beaucoup ? Et serai-je indiscret si je te demande de qui il s'agit ? Je ne connais pas encore tous les membres de la meute, mais je verrai peut-être de qui il s'agit.

Atlas supposa ainsi que c'était une louve Diamant. L'idée qu'elle ne fut pas de leur meute ne lui effleura bêtement pas l'esprit. Il était trop absorbé par la douce et discrète émotion qui avait saisi le loup noir. Quelle était-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Deam


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 298
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part où tu n'es pas :a:

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Sam 31 Aoû - 21:14


«  Quand une chouette vous fait faire des rencontres... »
Atlas ~ Tiam


              Il avait accepter le fait du Tutoiement.. C'était un bon début, non ? Il semblai pensif...

« Comment cela "vous passiez" ? Enfin "tu passais", excuse-moi. Tu ne la vois plus beaucoup ? Et serai-je indiscret si je te demande de qui il s'agit ? Je ne connais pas encore tous les membres de la meute, mais je verrai peut-être de qui il s'agit.»

Haha, il s'était trompé... Il avait un peut de mal au début, mais c'est passé ! Non... Sa question n'était pas indiscrète... Je me devais de lui répondre... Mais ça m'éttonerai qu'il la conaisse... N'étant pas dans les diamant, elle était très discrète. Et puis, son caractère était très... particulier ! Sans me mentir, si cette louve ne m'avait pas attiré et intrigué lors de notre rencontre, je l'aurais aider, et nous ne nous serions plus jamais vus... M'enfin bon !

« Ne t'inquiète pas... j'ai hésiter tout a l'heure a te dire plus d'informations, mais, j'avais peur de t'ennuyer, alors je me suis tus ! Disons que désormais... Je ne la vois plus énormément non. Je ne pense pas que tu la connaisse, c'est une solitaire, aussi blanche que la neige que nous pouvons voir en tournant la tête... et ses yeux sont aussi lumineux et beaux que le soleil lui même. Son nom est Luna.»

Mes paroles se perdirent lorsque je prononça son nom. Je revis son magnifique visage trop parfait. Haha, il faut dire que, j’espérai qu'il ne la connaisse pas. Elle serait tout de suite tombée sous son charme, il faut dire qu'il est bien mieux que moi, autant niveau comportement que physique... Je me demandais si lui avait quelqu'un dans sa vie... Je le regarda, ses yeux sombres, a peine discernable dans les ténèbres de cette nuit magnifique...

« Et toi ? As-tu... quelqu'un dans ta vie ? Enfin, si ça n'est pas indiscret de ma part. Il faut dire que je suis plutôt curieux...»
Revenir en haut Aller en bas
Atlas


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 24
Localisation : Dans un pitit village, perdu, quelque part en Bretagne... :)

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Sam 31 Aoû - 21:55



Atlas avait craint d'être un peu trop indiscret pour une nouvelle rencontre. Mais apparemment, le loup noir ne semblait pas s'en être offusqué. Très bien. Il sentait qu'il pouvait parler franchement à ce loup, pas besoin de prendre des pincettes. Cela lui allait très bien. Tiam monta encore un peu plus dans son estime.

*Qu'est-ce que qu'on en a à faire de ton estime ?! Tu crois qu'elle vaut quelque chose peut-être ?* cracha la voix.

Si on pouvait soupirer intérieurement, Atlas l'aurait sûrement fait. Elle ne valait sûrement pas grand chose son estime, mais qu'importe, il se réservait le droit d'apprécier un loup. Na. Tant pis pour les pas contents. Quoiqu'il en soit, pendant ce temps, Tiam continuait sa tirade :

Ne t'inquiète pas... j'ai hésité tout a l'heure à te dire plus d'informations, mais, j'avais peur de t'ennuyer, alors je me suis tu ! Disons que désormais... Je ne la vois plus énormément, non. Je ne pense pas que tu la connaisses, c'est une solitaire, aussi blanche que la neige que nous pouvons voir en tournant la tête... et ses yeux sont aussi lumineux et beaux que le soleil lui même. Son nom est Luna.

Le timbre de sa voix. Celui d'un perdu. Celui d'un amoureux. D'un loup égaré sur le sentier des amours. Et quelle promenade magnifique cela était ! Luna ? Inconnu au bataillon. Une solitaire ? Ah, il n'avait pas pensé à ça.

Et toi ? As-tu... quelqu'un dans ta vie ? Enfin, si ça n'est pas indiscret de ma part. Il faut dire que je suis plutôt curieux...


Rassures-toi, tu ne m'ennuie pas du tout. Pourtant d'autres loups s'en sont chargés avant toi, plaisanta-t-il avec sourire amusé. Quant à ta curiosité, cela nous fait au moins un point commun. En effet, je n'ai pas l'honneur de la connaître, pourtant, elle a l'air magnifique à t'entendre parler, ajouta-t-il avec une pointe de taquinerie dans la voix. Quant à moi, je n'ai pas de compagne...


L'image d'une louve blanche comme la montagne étincelante lui vint à l'esprit. Les pointes de ses oreilles comme tâchées d'encre sombre. Son regard d'ambre... Les babines retroussées, l'échine hérissée, l'accueil plus que menaçant. Son cœur s’accéléra en revoyant dans son esprit la magnifique louve au caractère... disons peu amical. Il voulut chasser l'image, mais elle revint sans cesse alors qu'il voulut répondre au "As-tu quelqu'un dans ta vie ?". Non, il n'avait personne. Il n'avait qu'un coeur qui battait pour Elle. La belle et l'inaccessible Keane.
Malgré le silence qu'il avait laissé planer quelques instants, il parvint continuer, le regard un peu perdu, le ton un peu trainant :


Pas de compagne... Non. Seulement... une rencontre. Mais, dis-moi, tenta-t-il de se reprendre, il est dommage que tu ne la vois plus, ta belle. Pourquoi ne pas la retrouver si tu l'aimes tant ?

Revenir en haut Aller en bas
Deam


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 298
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part où tu n'es pas :a:

MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !) Sam 31 Aoû - 23:05


«  Quand une chouette vous fait faire des rencontres... »
Atlas ~ Tiam


              « Rassures-toi, tu ne m'ennuie pas du tout. Pourtant d'autres loups s'en sont chargés avant toi. Quant à ta curiosité, cela nous fait au moins un point commun. En effet, je n'ai pas l'honneur de la connaître, pourtant, elle a l'air magnifique à t'entendre parler. Quant à moi, je n'ai pas de compagne...»

Quel dommage... Un loup tel que lui, sans compagnes... Comment pouvoir ne pas résister a ce loup ? Moi je savais que, ma mère serait tombée sous son charme... si elle était encore vivante...

« Pas de compagne... Non. Seulement... une rencontre. Mais, dis-moi, tenta-t-il de se reprendre, il est dommage que tu ne la vois plus, ta belle. Pourquoi ne pas la retrouver si tu l'aimes tant ?»

Je ne pouvais plus échapper aux fameuses phrases de félicitations. Ma mère m'avais appris a répondre au question qu'on me posais, en toute sincérité... Il fallait que je lui dise pourquoi je ne la voyais plus... Argh, pourquoi avoir parler de cela ? Impossible de le savoir, j'avais répondu très vite sans réfléchir... Je tourna la tête vers la forêt cette fois-ci... il faisais sombre là bas... mais la luminosités de la neige la rendais moins angoissante et mystérieuse...

« Et bien... Je ne la vois plus car... heum... disons qu'elle est... fatiguée... un heureux événement se prépare et elle a besoins de repos pour cela... Je préfère la laisser se reposer car, je sais  qu'avec moi, il se passe toujours quelque chose qui puisse blessé quelqu'un...»

Je me souvins alors de l'unes de nos dernières rencontres... Lorsque ce loup nous avait attaqués... Elle avait failli mourir. Cet étape de notre vie restera toujours en ma mémoire... Il est vrai que nous nous voyions quelques fois encore, mais, nous ne passons pas toutes nos journées ensembles... soit l'un, soit l'autre a quelque chose a faire... Nous nous quittons a chaque fois très rapidement... Je grimaça en regardant l'expression du loup changer lorsqu'il compris ce que je venais de dire...[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !)

Revenir en haut Aller en bas

Quand une chouette vous fait faire des rencontres... (si, si, juré !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)
» Stefan ♔ L’oxygène, ça vous fait planer. Si une catastrophe survient on prend de grandes inspirations paniquées et on devient rapidement euphorique, docile, on accepte son destin.
» Quand l'ennui vous pèse, la plume vous apaise...
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives RP-