Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

I don't be afraid of the dragon. [Ethan & Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Athelstan


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 77
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: I don't be afraid of the dragon. [Ethan & Kate] Mer 28 Aoû - 23:50


Our Time Now.

(clique sur le liens c'est de la musique)


Le soleil était à son zenith. Il me chauffait les os, s'en était accablant. J'avais cette envie de dormir, tel une grosse paresseuse en train de manger une cuisse de chevreuil. Non, vous faite pas d'idée, je suis pas comme sa. Moi je suis du genre à passé à l'action, et pour preuves ? Du beau sang sec sur mon front, encore plus collant que le soleil, tiens ! Oui, y'a quelque jours j'avais perdu ce vieux loup dans un combats complétement inégale. Franchement, une loupiote comme moi – bien que je déteste ce terme- un vieux loup ridés faces à deux bonne grosses bêbêtes. Je me souvenais même plus de leur tête, car l'un de ses sacs à puces m'a balancé à la I believe I can fly contre un rocher. Surprise ! Ma petite Kate, tu ne sais pas voler, une chose à rayer de ta liste. Bref, si sa se trouve j'étais en train de perdre la boule en plein territoire inconnu. Comment ? Vous ne savez pas ou je me trouve ? Attendez, je vais vous aider un peu, je suis gentille. Imaginez un soleil de plomb, le genre que ta envie de nié pendant un bon nombres de jours parce qu'il te fais chier. Excusez moi, c'est moche de dire sa. BREF. Vous vous êtes imaginez le soleil, It's perfect ! Maintenant imaginez un sol sec, chaud avec chaque petites poussières qui virevolte dès que vous êtes passez par ci, par la. Bien, de mieux en mieux ! Vous avez presque l'idée de l'endroit ou je suis, mais c'est pas tout. Maintenant, imaginez vous un paysages sans arbres herbes, broussailles, pierre, rien quoi. Nada. Ouai, voilà, la petite Castle c'est fourrés dans un désert dépravé de rien, avec un beau ciel bleu et un gros soleil pour gâcher la journée. Bref, je faisais quoi la déjà ? Ah oui, je courrais après deux assassins. Ils ont laissés quelque empreintes sur le sol ainsi que des gouttes de sang. Et ne me dite pas que je suis têtue, folle, et que ce sont peu être les empreintes des autres. Parce que c'est faux. Ils m'ont retirés quelque chose de précieux et je n'arrêterais pas jusqu'à ce qu'ils soient mort, tout les deux. Ils l'ont laissé sur le sol, et elle vidait son sang, agonisait toute seule prêt de se rocher, sans sa famille autour d'elle. Ils doivent payer. Même si je dois mourir, il doivent payer. Je n'arrêterais jamais, jamais ! Je croyais que j'allais devenir folle, a ne voir que du désert, lorsque j'aperçus au loin un miracle. Ouai bon, c'est poussé comme mot, mais dans ma situation on appelle sa ainsi. Essayer de prendre le soleil une journée, sans rien à l'horizon, sans eau ni nourriture. La, vous me comprendrez. Donc j'aperçus alors ce qui était un miracle. Quinze milles mètres de feuillages, d'arbre, de bruits. Ouai parce que dans cette situation pourrite, on entend pas grand chose. C'était une espèce de jungle j'avais envie de dire. Des espèces d'arbres trop bizarre, des paniers ? Palnier ? AH NO, I KNOW ! Des Palmiers. Voilà c'est sa.

Mes yeux s'écarquillait tellement sa semblait dingue. Ma petite Kate, ta de la chance aujourd'hui. Je me suis mise à courir vers cette fameuse forêt. Mais j'étais pas bête, je m'étais fais avoir une fois dans la journée en voyant de l'eau et des palmiers. J'ai voulu sauter dedans, mais je me suis prise un bon gros rocher dans la tronche. Mirage, quand tu nous tiens. Mais la, l'odeur boisées et presque humide j'avais envie de dire me disais que ce n'étais en rien un mirage. Lorsque j'ai franchis la limite, mes pattes touchait à nouveau un sol moue, presque moelleux. De l'herbe. Vous vous rendez compte ? Des oiseaux volait par ci, par la. Je trottinais donc au milieu des fourrés, tournait à tel ou tel arbre. Il y avait beaucoup d'odeur qui venait à mes narines, des odeurs de meutes. Ou diable avait-je encore atterris ? Peu importe j'avais faim et soif. Si je n'avais rien perdu, je décidais qu'il était l'heure d'une petite chasse. Mon museau se posa lentement sur le sol, et plusieurs odeur vain à mes narines. Meute, renard, ours – flippant !- chevreuil, oiseau, plantes, fruits, noisettes, attendez, chevreuil ? Je me suis donc mise à suivre cette piste, jusqu'à débaucher dans une énorme clairière, ou broutais un chevreuil. Tapis dans l'herbe, je me suis glissés jusqu'à lui et paf ! Je suis atteris sur son dos avant de tomber avec lui dans l'herbe. Je l'ai mordu jusqu'à sentir un goût métallique dans ma bouche, jusqu'à ce que je sente son dernier souffle. Puis, je me suis relever et j'ai arracher ses entrailles afin de déjeuner. Je vous épargne la suite bien entendu. Après ce petit repas copieux, j'ai essayer de dénicher une rivière – Pas facile d'ailleurs !- jusqu'à ce que j'entende un fort courant et que je tombe dessus. J'ai bu et j'ai même été jusqu'à me mettre la tête dans l'eau pour enlever tout ce sang. J'avais réussis en quelque sorte. En suite j'ai repris mes expéditions. Je cherchais désespérement une empreinte, une gouttes de sang, une odeur, une carcasse abandonnée mais rien. Sa allait être encore du de retrouver une piste d'eux. Je me suis mise à arpenter la jungle, cherchant une traces ou une quelconque odeur, au lieu de sa, j'ai sentis le sol se dérobé sous mes pattes. Je suis tombé brutalement sur un sol boueux et dur. M'arrachant un petit hurlement, je me suis relever en sentant mon corps plein de douleurs. Et lorsque que je daignais enfin lever la tête, j'ai compris que je venais de tomber dans un trou, et que se serait une épreuve difficile pour remonter.

« Non mais c'est une blague ? »
Lâchai-je d'un ton désagréable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

I don't be afraid of the dragon. [Ethan & Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» How train your dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives RP-