Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

Joins-toi à moi, s'il te plaît ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Pinky

҉ βιuϵ ωαιε ҉
Little Pink Lollipop

avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 2102
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 17
Localisation : Là où tu n'es pas. :3

MessageSujet: Joins-toi à moi, s'il te plaît ... Mer 28 Aoû - 13:10


D.E.A.M.O.N


Etant sur le point de te jeter à l’eau pour défendre ta mère, les plus grands que toi t’avaient déjà remis sur le droit chemin. Hélas, malgré tes huit mois, tu restais quand même petits à côté de Wilfa, Megan, tous ces loups d’une taille surprenante à tes yeux. Tu ne pouvais pas rester comme ça. Petit dans les pattes de ta mère, pataud et tout humide, non. Non ce n’était pas possible. Tu étais grand et fort maintenant. Tu avais bien grandis. Ta taille avait augmentée, ton poids et ton moral aussi au passage. Arrivant à allure cadencée près des gigantesques pyramides, ton regard se posa au sommet de l’une d’entre elles. Immenses comme elles étaient, elle ne pouvaient peut-être pas être escaladée par un loup. Par un homme par contre, peut-être. Tu t’arrêtais. Regardant une pyramide, celle placée en face de toi, tu t’assis. Tu étais à une dizaine de mètres du pied de cette dernière et ne faisait que la contempler. Esquissant un sourire en coin tu restais sans un mot, bouche bée. Toi, Deamon, tu étais un jeune Rubis qui allait trôner, plus tard. Tu l’espérais, car il y avait aussi Little Swan. En revanche tu savais que tu étais né le premier. Alors tu pensais que tu allais régner sur les Rubis. Tu stressais pour cette cause. Réussiras-tu à prouver que tu pouvais et que tu étais capable de régner ? Oui. Mais hélas tu ne savais pas quelle sera la réaction de ta sœur. Imagine toi régner, et ta sœur, elle pleure à tes côtés. Non tu ne pourrais point laisser passer ça. Même si des petites chamailleries naissent entre vous, vous vous aimez quand même. Jamais tu ne l’abandonneras, quoi qu’il advienne. Soupirant longuement tu baissas le regard en direction de tes pattes qui ne cessaient de trembler au rythme de tes battements cardiaques. Tu voulais verser une larme pour montrer que tu aimais ta famille, mais tu te retins. Laisser filer une larme était synonyme de faiblesse et de soumission. Tu te relevais, fièrement. Bombant le torse tu avançais doucement pour emprunter les marches montants jusqu’au sommet de la grande pyramide. Avançant dangereusement tu évitais les parois te faisant glisser avant de tomber. Esquivant les moindres détails s’ajoutant aux marches, tu avais faillis tomber à plusieurs reprises. A première vue tu aurais plus pensé à un temple Maya. Mais ce n’étais pas un temple Maya au final. Après de très longues minutes à grimper les marches t’amenant au sommet tu atteins la dernière palissade d’escalier de roche avant de monter sur un bloc de sable assez solide pour te supporter. Tu étais au sommet à présent. Tu t’imaginais, toi Deamon, régnant sur les Rubis. Toi et Little Swan, mais hélas cela n’était pas possible. Sortant de tes pensées ton regard balayait aussitôt l’immensité, l’étendue de sable où certains arbres poussaient vivait. Tu attendais que cela se passe, tu attendais le vide. Tu ne savais pas quoi faire. Mais peut-être que rencontrer quelqu’un de ton âge ne te ferait pas de mal. Non, aucun mal. Rencontrer l’amour, tu y avais pensé. Une amoureuse d’enfance qui t’apprécierait autant que tu l’aurais appréciée. Mais tu n’arrivais pas à trouver la bonne personne. Elles étaient toutes jolies, mais hélas ce n’était pas vraiment réciproque. Tu t’allongeais sur un banc de sable situé au sommet des pyramides. Mais, en regardant à tes alentours tu aperçus que les pyramides étaient en fait des temples mayas. Originaux, oui. T’allongeant sur le sable fin tu soupirais légèrement avant de poser ta tête au sol. Tu étais seul et t’en voulait d’être parti sans avoir signalé ça à ta mère, Megan. En parlant de Megan, tu comptais vraiment la retrouver. Tu étais partit à l’aventure en terres inconnues et tu n’étais pas rentré très tôt. Tu n’allais finalement pas tarder à la retrouver mais avant, tu devais rencontrer d’autres personnes. Des loups plus excentriques les uns que les autres. Mais aussi, tu aimerais rencontrer l’âme sœur, avant de retrouver ta chère mère que tu n’abandonnerais pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://legends-of-wolves.forumactif.org/
Athelstan


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 77
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: Joins-toi à moi, s'il te plaît ... Ven 30 Aoû - 17:40


Qu'elle blague !

(clique sur le liens c'est de la musique)


Plusieurs odeurs venait me monter au museau. La première, une rivière qui s'écoulait doucement dans un fleuve tranquille. La deuxiéme, un écureuil qui était passé par la y'a pas longtemps. Des fruits aussi, mais je ne suis pas végétarienne. Des traces d'animaux, comme une biche, un renard, un blaireau. Mais aucune sur deux loups assassins. Je commençais à me dire qu'ils étaient peu être partis ailleurs, dans une autre terre par exemple. Mais non allons ! Va pas penser sa ma petite Kate. Ils sont surement pas loin et tu les coincera. Ils boufferont leur coussinets de leur acte. Oui je suis méchante. Mais ils le méritent. Bref, j'étais restés planté la, prêt d'un arbre à renifle plusieurs odeur comme une gogole. Mais j'avais faim. Au début je m'étais lancé sur la piste de l'écureuil, mais après l'avoir vue faire des acrobaties dans les branches, j'ai changé d'avis. En soupirant je me suis donc levés, car sa faisait plusieurs heures que j'étais planté la. Donc je me suis levés et je me suis étirer. Rien de bien interessant. Mes os ont craqués, j'ai grimacer au même moment. Puis, d'un pas bien décider, je me suis mise à trottiner dans n'importe qu'elle direction. J'étais encore dans cette jungle, à la recherche de ce que vous appeler tous l'impossible. Je contournais un arbre, sans savoir ou j'allais. Ils se ressemblaient tous ici, les arbres. Plus j'avançais, plus il était danse. Et vert.  Ouai, c'est le bute d'un arbre vous allez me dire, vert et ennuyant. Un peu plus tard, J'aperçus un énorme pyramide. En plein jungle ! Sa se trouve pas dans le désert sa par hasard ? Peu importe la curiosité l'emportais comme toujours, et d'un pas décider, je me dirigeais donc vers cette endroit bizarre. J'entendais mon ventre se plaindre, je crois qu'il avait faim. Que j'avais faim en effet. Je m'arrêtais quelque secondes, et me suis mise à la recherche d'un animal. Voyons voir, chevreuil, biche, blaireau, renard … lapin ! Je me dirigeais dans la direction du lapin, qui avait une odeur forte et très savoureuse. Lorsque qu'elle m'amena vers une tanière, je plongeais dedans. Il faisait noir, mais je détaillais deux boule de poils dans le trou qui s'enfonçais vers le cul de sac. Je devais avoir l'air d'une idiote avec les fesses en dehors du trou qui bouge dans tout les sens. Mes pattes venait taper dans un minuscule corps tout doux et tout tremblant. Je vais t'avoir, Bitch. J'ouvris la gueule, et paf ! J'ai chopé une espèce de patte ou alors une oreille … Enfin je sais pas, mais cette saleté de rongeur ce débattais. Et tellement bien qu'un coup griffe et de dans dans la tête, je peu vous dire que sa ne fais plaisir à personne. Bon, d'accord, la pauvre bête avec des dents largement plus grosse planté dans l'une de sa partie du corps. Le lachant, je réattaquais avec un bon coup de dents dans l'arrière train. C'était amusant, mais au bout d'un moment sa devenais vraiment lassant. Je ressortis la tête du trou avec un lapin dans la gueule. L'autre en avait profiter pour fuir, pendant que j'avais un cadavre dans la bouche. OH PAS QUESTION ! Don't moov' petit lapin ! Reste ici ! Trop tard. Comme si ce stupide rongueur allait vraiment m'écouter. Posant le premier cadavre à terre, je me lançais alors à la poursuite du deuxiéme. Je me suis mise à courire de toute mes forces pour le rattraper. Il allait vite, mais j'apercevais  son petit derrière bien moelleux courir pour survivre. Je sautais au dessus d'une broussailleuses, mais aussi d'un petit tronc d'arbre. Je l'ai alors vue tourner à droite tellement rapidement qu'il me fallut une minute pour capter le trucs. Prenant mon appuie contre un arbre je tournais alors à droite, de nouveau dans la course. Le vent venait fouetter mon pelage. Comme c'était bon, une course poursuite avec le vent et tout le dada. Je gagnais du terrain, car le lapin commençait à se fatiguer. Mais cette imbécile se glissa dans un  trou. Je le suivis en plongeant la tête la première à l'intérieur. Il filait à travers la terre, bien plus agile que moi.

La première chose, que vous devez impérativement savoir, c'est qu'il est toujours dangereux de suivre un lapin, dans n'importe qu'elle circonstance, car ses idiots peuvent vous ammenez n'importe ou, et quand je dis n'importe ou, un tunnel est inclus. Oui, moi, Kate, qui d'habitude fait preuve d'une grande intelligence, la je venais de me faire mettre au tapis par un stupide lapin. Et je ne pouvais pas vraiment faire demi-tour, alors je continuais à marcher dans le tunnel, à ras, pleine de poussières. - Du moins c'est ce que je pensais, sa devait être l'effet d'autre chose- Plus j'avançais, plus je commençais à distinguer une lumière au loin. Je me suis mise à ramper vers elle, lorsque j'aperçus l'ombre du lapin qui sortais. Je te tiens. Mais comme ci ce n'étais pas suffisant, je me prenais des toiles d'araignés dans la tête, ce qui me faisait tousser et fermer les yeux. La lumière aveuglante m'obligea à fermer les yeux, et soudain, je trébuchais avant de débaucher dans ne immense salle en or, pleine de toile d'araignée. Alors, si vous arrivez dans une salle plein d'or, c'est juste un énorme WOUAH que vous pouvez lacher. Il y avait des bijoux, des pièces, mais aussi des espèces de sarcophage. Y'avais également des bêtes bizarres, des espèces de serpent je crois. Secouant mon pelage pour extraire la saleté, je me suis remise en route, à la recherche du lapin. J'avais faim et j'ai plus déterminer que jamais à le retrouver. Mais rien m'empêchais de faire une petite visite en même temps. Je trottinais autour d'un énorme sarcophage en or. Prenant appuie sur mes pattes arrières, je grimpais alors sur l'immense cercueil égyptiens. Il était beau de prêt, doré et bleutés. Assise à tout contempler, j'étais assez haute, comme une reine. Il y avait un énorme couloir avec une ombre qui filait. Sautant du sarcophage, je me suis lancé à sa poursuite. Je me suis alors mise à courir dans un couloir étroit. Les murs était plein de dessin étranges. - Oui même en courant j'arrive à remarquer des minis détails- C'était donc des loups, mais aussi des humains je crois. Ils avait de drôle d'habits, et de drôle d'objet dans les mains. Ils devait surement être dangereux pour nous. Quand au loups, y'en avait des gros blancs, des gros noirs et des gros bruns. Des dieux ? Possible. Y'avait également des proie comme des Cerf, des Elan ect. Puis, je retournais la tête devant moi, courant après une ombre qui si sa se trouve, n'étais même plus mon lapin. Soudain, l'ombre s'arrêta et je me la suis prise de plein fouet. Je fis un rouler bouler par terre avant d'attérir lourdement sur le sol. Mon corps me faisait mal, mais j'arrivais quand même à me relever. Sa, sa la ! C'étais trop gros et sa faisait trop mal pour que se soit un lapin. Lorsque je relevais la tête, je découvris un louveteau brun, de mon même âge surement. Déçus, je pensais tomber sur mon lapin et le manger mais au lieu de sa, je suis tomber sur un autre loup. Secouant mon pelage, je le fixais d'un air surprise.

« Rah mais sa va pas la tête ? » Lachai-je. C'était pas méchant, mais quand vous aviez mal partout votre corps à cause d'un choc, c'est une espèce d'humeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pinky

҉ βιuϵ ωαιε ҉
Little Pink Lollipop

avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 2102
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 17
Localisation : Là où tu n'es pas. :3

MessageSujet: Re: Joins-toi à moi, s'il te plaît ... Ven 6 Sep - 15:17

J’ai longuement pensé que les oiseaux savaient tous voler. Mais en fait, ils ne pouvaient pas tous. Regardez les autruches, par exemple. Ces immenses volatiles ont bien des ailes, mais sont bien trop lourdes pour voler ! Et en regardant ça l’on peut se dire qu’elles n’ont pas de chance, au final. Et c’est pareil pour les mammifères, certains ont des poils et d’autres moins, comme par exemple, comparer un labrador retriever et un chien nu du Mexique s’avère totalement impossible. Mais cela dit, aux pyramides il nous est totalement impossible de croiser une autruche, à moins d’être schizophrène et de voir des visions super bizarres. Mais en attendant, Deamon était toujours perché sur le sommet plat de la pyramide. Il contemplait les terres libres du haut de son perchoir, si l’on peut l’appeler comme ça. Mais au bout d’une petite heure de contemplation il voulut vite passer à autre chose. A un moment donné il descendit de la pyramide pour rejoindre l’entrée de celle-ci. Une immense porte s’affichait alors devant ses deux petites billes vertes. Une porte invisible dans ce cas. Car l’entrée s’ouvrait sur l’intérieur caniculaire des précieuses ruines égyptiennes. Arrivée timide, pensée anxieuses, Deamon hésitait longuement à franchir la limite. Ravalant sa salive il prit la décision de s’incruster. Il avançait, ne sachant où aller, n’ayant aucun but précis. Il aimait l’aventure et le danger. Découvrir de nouvelles choses l’ébranlait toujours un peu plus. Il regardait tout ce qu’il y avait de nouveau. Différentes peintures et sculptures étaient présentes, ainsi qu’un calme incroyable régnant dans toue la pyramide. Mais s’il y avait quelqu’un, le petit Rubis s’en rendrait très rapidement compte car la résonnance de la pièce était très sensible au moindre bruit. Ne regardant pas où il allait, Deamon se fit soudainement bousculé par quelqu’un. Elle devait elle aussi marcher sans regarder où elle allait et c’est alors que les deux louveteaux s’entrechoquèrent. Deamon se relevait. Il pensait avoir une bosse à la tête et avait assez mal pour pouvoir pousser un petit gémissement. La petite louve qu’il avait percutée avait vraiment l’air de s’être fait mal. Deamon se relavait alors, s’approchant d’elle comme pour s’excuser. Hélas elle fut plus rapide que lui et prit la parole la première.

« Rah mais sa va pas la tête ? »

Deamon fut surprit par la réaction de la louvarde. En hochant la tête il se demandait si c’était finalement une bonne idée de s’excuser. En la regardant un sourit légèrement, mais sans plus. Non vraiment un rien du tout. Il avait assez mal quand même car percuter quelqu’un de plein fouet doit faire quand même quelques blessures. Une bosse par ci, un bleu par là, la petit Rubis était vraiment dans tous ces états ! Mais au final il reprit son courage à deux pattes et prit la parole lui à son tour. En bombant le torse il dit.

-« Vous m’excuserez chère demoiselle ! J’ai pas fais exprès, et toi non plus. Comme ça on est quitte. Moi je suis Deamon, des Rubis. Et toi qui es-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://legends-of-wolves.forumactif.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Joins-toi à moi, s'il te plaît ...

Revenir en haut Aller en bas

Joins-toi à moi, s'il te plaît ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Libre] Raconte moi une histoire s'il te plaît
» La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme [PV Victoria]
» La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme (Alîna)
» Hypocrisie de la societe Haitienne.
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives RP-