Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

Nous allons bien nous entendre ... [Zuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Avalanche


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 65
Date d'inscription : 05/08/2013
Age : 24

MessageSujet: Nous allons bien nous entendre ... [Zuri] Mar 13 Aoû - 15:45



C'était une belle après-midi. Avalanche gambadait dans le territoire Rubis, territoire de la meute qui l'avait accueillie. Elle n'en connaissait pas tous les recoins, mais elle s'était habituée à ses terrains de chasses et ses endroits de repos. La louve ne s'était pas encore fait d'amis parmi les Rubis. C'était pourtant son objectif quand elle avait quitté la meute de ses parents. Mais elle prendrait son temps. Trop de précipitation dans sa sociabilisation pourrait l’énerver. Et malmener les membres de sa nouvelle meute ne pouvait pas être bénéfique pour elle.

Au cours de sa promenade, la louve blanche arriva au Rocher. C'était un monument pour les Rubis, ce rocher majestueux. Avalanche le trouvait joli. Elle aimait beaucoup profiter de son ombrage pour ses siestes. Mais là il n'était pas question de sieste. Avalanche avait une place dans la meute. Elle était Mentor. Elle était chargée de former les jeune loups de la meute à leur futur. On lui avait confia l'apprentissage de Zuri. Avalanche ne connaissait pas bien cette jeune louve, c'est pourquoi elle la cherchait. Si elle voulait s'intégrer dans la meute, autant qu'elle fasse son travail. On lui avait indiqué que son apprentie pouvait se trouver près du Rocher. Elle se trouvait donc là, les oreilles et la truffe en alerte.

Revenir en haut Aller en bas
http://azilizblanchet.fr
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Nous allons bien nous entendre ... [Zuri] Mer 21 Aoû - 17:09



« QUAND PERSONNE NE VIENT A TOI, ALORS VIENT A ELLE. »
Avalanche and Zuri.

La nuit était passée à une allure phénoménale. Autant dire que je m'étais bien reposée, et que mon énergie était à cent pour cent. Si par le pur des hasards j'avais mal dormi, il était clair et net que je ne serai pas allée à l'entraînement. Quel entraînement? J'ai oublié de mentionner ce point apparemment. Depuis peu, la meute Rubis a accueilli plusieurs recrues. Je ne les mentionnerai pas tous, je pensais juste vous présenter la nouvelle Mentor arrivée dans la meute. C'est une louve assez jeune, au pelage d'un blanc immaculé, et à l'allure élégante et distinguée. Je me suis tout de suite demandée que faisait-elle dans une meute tels que les Rubis. Elle semblait gentille, amicale, attentionnée, bref, tout le contraire de cette meute qualifiable en premier point de sanguinaire. Mais elle était au moins la seule mentor que la meute n'est jamais connu. En effet, les principales recrues sont là pour combattre, garder le territoire, soigner la meute, en clair, ce qu'une meute digne de ce nom fait. Mais des mentors... Les Rubis n'avaient jamais eu l'immense plaisir d'en avoir ne serait-ce un. Alors les Alphas n'ont sûrement pas dû refuser lorsque cette charmante louve s'est présentée en postulant pour le rôle de Mentor. Mais j'ai oublié de préciser que cette louve, portant un nom se rapprochant de très près à son pelage, avait accepté de me prendre sous son aile, pour m'apprendre tout ce qu'elle savait. Et ça, ça me plaisait. Dans cette meute où les loups ont un cœur de pierre, les apprentis ont l'habitude de se forger par eux-mêmes, d'autant plus que personne n'est là pour les épauler. Alors moi, je saisis la chance qui s'offre devant moi, je n'attends pas que quelqu'un passe et me vole la place parce que j'aurai été trop intimidée pour pouvoir ouvrir ma mâchoire. Heureusement pour moi, ça n'était pas mon genre. Et aujourd'hui, c'était le grand jour. Mon tout premier entraînement, ce que j'avais attendu durant des mois et des mois. Il fallait que je me forge, pour devenir une protectrice Rubis digne de ce nom. Que personne n'oublie Zuri, celle qui se battra pour sa meute et pour l'être-aimé. Cet être que j'aime plus que tout au monde et qui risque de me filer entre les doigts à cause d'une de ces Améthystes... Raison de plus de s'allier avec les autres meutes pour les anéantir. Mais il fallait que je sorte Anarion de là, sinon il serait anéanti avec tous les autres Améthystes, et ça, je ne le tolérerai cette injustice commise par ma meute. Et à ce moment-là je rejoindrai l'ennemi et... Arrêtons-nous là, je n'ose même plus y penser tellement cette idée m'est insupportable.

Bien que je ne sois attendue qu'en début d'après-midi pour mon entraînement, j'étais partie de la tanière où j'avais séjourné cette nuit dès le lever du jour afin de faire un brin de chasse, histoire de m'échauffer. Un mulot croisa soudainement ma route alors que je gambadais tranquillement près du lac de sang et prise de réflexes, je bondis sur lui, sans lui laisser une seconde de répit ; il n'avait aucune chance de s'en sortir, lui et moi le savions. Mes crocs se plantèrent dans la chair tendre et dodue du petit être, et son âme s'envola vers les cieux lorsqu'il constata ce qu'il lui arrivait. Il devait tellement être effrayé que pour ce petit cœur fragile, le fait de me voir le faisait faire une crise cardiaque, l'emportant. Mais j'avais faim, et je n'aime pas attendre. Alors non, je n'ai pas de pitié, même si cela peut paraître horrible. En même temps, je suis une Rubis, alors ne vous faites pas de fausses idées sur moi, je ne suis pas là pour rien. Lorsque ce petit être sans défense fut entièrement dévoré - les os étaient encore sur le sol, rassurez-vous - je jetai un coup d’œil au ciel, et en observant bien le rayonnement du soleil, j'étais certaine qu'il était aux alentours de midi. Ce pourquoi je me mis en marche tout de suite, afin de rejoindre le rocher gros et majestueux de mon territoire. Très vite, le sol herbeux devint sablonneux, et cette étrange chose orangeâtre se colla sur mon poil d'un noir intense, impossible de m'en défaire. C'est alors que je relevai la tête et vis le rocher des territoires Rubis, juste devant moi. Une silhouette blanche était postée juste devant, et semblait attendre quelqu'un. Rectification, elle m'attendait. Il était clair qu'Avalanche était ponctuelle, et j'esquissai un sourire en constatant cela. Je m'approchai d'elle, en m'asseyant même juste en face de la femelle, mon regard fixant le sien.


    « Bonjour! Zuri, apprentie protectrice, bla bla on le sait déjà... Quand commençons-nous? »

Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Avalanche


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 65
Date d'inscription : 05/08/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Nous allons bien nous entendre ... [Zuri] Lun 26 Aoû - 12:02



Avalanche était stressée. Allait-elle être à la hauteur des espérances que la Meute avait placée en elle ? Elle savait que tant qu'elle n'aurait pas prouvé sa valeur elle ne serait pas totalement acceptée. Elle voulait donc réussir pleinement à entrainer la jeune Zuri. La louve n'était pas beaucoup plus âgée que son apprentie. Mais elle avait appris des choses durant son voyage, et était prête à lui consacrer du temps, ainsi qu'à la soutenir dans ses objectifs.

Zuri se révéla être une très belle louve au pelage noir. Elle vint s'asseoir juste devant la blanche. L'apprentie avait l'air enthousiaste et ravie d'avoir quelqu'un avec qui s'entrainer. Avalanche lui sourit, remuant doucement la queue de manière amicale.


« Bonjour! Zuri, apprentie protectrice, bla bla on le sait déjà... Quand commençons-nous? »

Elle était décidément très pressée. La louve blanche l'était également, et trépignait d'impatience intérieurement. Le stress s'était à présent transformé en excitation, elle devait faire attention. A trop s'enthousiasmer elle pourrait déraper. Ça fâcherait beaucoup Avalanche si elle devait s'en prendre à sa toute nouvelle apprentie. C'est pourquoi elle resta calme, en apparence, devant l'enthousiasme de sa cadette.

« Bonjour Zuri ! Avalanche, ta nouvelle mentor. J'apprécie ton enthousiasme ! Mais avant de commencer j'aimerai que tu me dises ce que tu penses des responsabilités d'une protectrice, des qualités dont tu devras faire preuve. J'aimerai également que tu me dises en quoi tu te es la louve idéale pour ce rôle. »

En réalité, Avalanche voulait calmer un peu son apprentie, la faire se concentrer, pour qu'elle puisse ensuite pleinement profiter de son entrainement. Bien sûr, elle voulait également savoir comment se percevait Zuri, et ce qu'elle attendait de son enseignement. Il était excitant pour Avalanche de se sentir "professeur", elle s'était rarement sentie aussi utile.

Revenir en haut Aller en bas
http://azilizblanchet.fr
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Nous allons bien nous entendre ... [Zuri] Dim 1 Sep - 18:02


Zuri


Pressée. Effectivement, je l’étais, c’était le moins que l’on puisse dire. Mais je préférais que cela se finisse au plus vite, afin d’être enfin reconnue de tous dans la meute, et de pouvoir prendre mon envol pour aller rejoindre mon Anarion chéri, qui je l’espérais, avait changé depuis notre dernière rencontre et qu’il ne convoitait plus cette chère Jénova. A vrai dire, d’après ce qu’il m’avait dit, il ne savait pas qui choisir entre nous deux, ce qui posait un sérieux problème quant à son avenir et la louve avec qui il passerait le restant de ses jours étant plus vieux. Cela restait un dilemme, et tuer l’une des prétendantes serait disons la meilleure solution, du moins la meilleure que j’eus trouvé jusqu’à présent. Ou la faire renoncer en exerçant des menaces sur elle afin qu’elle me laisse Anarion pour moi tout seul. Tout le monde sait que seul lui pourra me rendre heureux et inversement. Elle, cette soit dit Jénova, a pleins d’autres personnes vers qui se tourner. Alors pourquoi  mon Anarion ? Je le connais depuis que je suis arrivée ici. Mais visiblement, cette Améthyste ne semble pas s’être résignée à abandonner. Et j’avoue que plus les mois passent, plus cette situation me fatigue, et m’exaspère. Qu’est-ce qui la relie à Anarion après tout, excepté la meute ? Rien du tout. De mon côté, je fais partie de son passé, je le connais depuis que lui et moi avons trois mois et nous faisions partis de la même meute, c’est-à-dire les Rubis. Mais l’apparition soudaine de cette Jénova a ébranlé notre « amitié » qui aurait pu devenir un véritable amour. Mais aujourd’hui, là n’est pas la question. Il est question de me forger, de me faire apprendre toutes les combinaisons possibles et imaginables afin de devenir la plus grande protectrice que la meute n’ait jamais connue. Même si la meute des Rubis me remémorait toujours Anarion, un être que je ne pouvais oublier et donc qui me faisait souffrir parce qu’il ne m’acceptait, je voulais avant tout la défendre, pour garder un bon souvenir d’elle, comme le jour où je suis arrivée ici et que je suis tombée truffe-à-truffe avec Anarion. Pour moi, cette rencontre n’est pas due au hasard, c’était le destin qui l’avait prévu. Mais avait-il également prévu qu’Anarion tomberait sous le charme d’un Améthyste. Non, certainement pas. Du moins, c’était ce que je m’entêtais à croire, tant bien que mal, bien qu’encore une fois ça me fasse plus de mal qu’autre chose. Mais revenons-en à cet entraînement. D’un côté, je pourrai plus me concentrer sur ma formation que sur ma vie sentimentale et autre. Ce qui est, dans un sens, une bonne chose. C’est alors que, plus déterminée que jamais à l’idée de devenir protectrice, j’observai un étrange phénomène, se produisant juste sous mes yeux. Mon mentor, Avalanche, remuait de la queue énergiquement, comme si elle était excitée. Avait-elle vraiment l’âge qu’elle prétendait avoir ? Effectivement, c’était la première question que je me posais. On aurait dit, d’un coup, bien qu’elle est la taille d’une adulte précisons-le, qu’elle était revenue à l’adolescence, voire à l’enfance. Un sourire en coin discret se dessina sur mon visage, j’essayais tant bien que mal de me retenir de rigoler, bien que ça me paraissait difficile. Mais au bout de quelques minutes, mon attitude se calma. C’est alors que cette louve en face de moi prit la parole, pour mon plus grand plaisir, car je ne supportais pas d’être plongée dans le silence le plus total, sans savoir quoi faire et quoi dire. « Bonjour Zuri ! Avalanche, ta nouvelle mentor. J'apprécie ton enthousiasme ! Mais avant de commencer j'aimerai que tu me dises ce que tu penses des responsabilités d'une protectrice, des qualités dont tu devras faire preuve. J'aimerai également que tu me dises en quoi tu te es la louve idéale pour ce rôle. » Il faut des preuves maintenant ? C’est nouveau. Un mentor forme son apprenti, sans poser de questions, un point c’est tout. Mais soit, si c’est ce qu’elle désire, alors je vais lui en donner des explications, vu que c’est visiblement ce qu’elle attend.


    « Ce que je penses ? Je pense que mon rôle, ou du moins mon futur rôle est de protéger les hauts-gradés, pour que rien ne leurs arrive et que la meute reste telle quelle le plus longtemps possible. Quant à mes raisons, je suis dans la meute depuis l’âge de mes trois mois, et je sens en moi le besoin de la protéger pour préserver tous les bons souvenirs que j’ai ici, et ne pas les gâcher. »

Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nous allons bien nous entendre ... [Zuri]

Revenir en haut Aller en bas

Nous allons bien nous entendre ... [Zuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hey Ho ! Hey Ho! Nous allons au boulot!
» Avant j'étais schizophrène mais maintenant nous allons mieux. Elisabeth
» Edward Khan, avant j'étais schizophrène, maintenant nous allons mieux
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal ::  :: Le Rocher-