Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maria Posada

Lost Girl.
Administratrice Générale.

avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 1307
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Mar 11 Juin - 8:04



Toi , Useless Hope, héritière des rubis, ne savait que faire en cette journée ensoleillée. Pourquoi ne pleuvait-il pas ? Tu ne savais pas, mais cela te rendait morose. Pour commencé, une petite toilette, passant ta langue un peu partout sur ton pelage blanc-crème, pourquoi ? Tu ne savais pas, pour être jolie sûrement, même si ce n'était que superficiel, mais toi alors, qui es tu ?

Tu sais qui tu es, tu sais où tu vas, tu sais ce que tu veux.. Mais sais-tu réellement qui est au fond de toi ? Qui te dit que tu n'es pas en fait une personne gentille, douce, et agréable ? Qui te dit que tu es une solitaire, sans cœur ? C'est compliqué à savoir, compliqué de savoir si tu peux vraiment évoluer dans cette vie. Compliqué de savoir ce que tu deviendras avec le temps, si tu mourras, ou si tu vivras longtemps. Pourras-tu un jour te dire que tu vaut mieux que ce que tu as, que tu peux avoir mieux, beaucoup mieux même. La misère tu l'as connus, la souffrance également. Est-ce pour cela que tu le fais vivre aux personnes que tu ne connais pas ? Et même aux autres ? Oui, tu es comme cela, la folie monte dans ton cerveau. Mais quelle folie ? Folie meurtrière, celle qui fait peur à tout le monde, celle qui terrorise les faibles et qui rend les fort courageux. Ta vie ? Elle ne se résume qu'à de la tromperie et qu'à des mensonges. Duper, jouer avec les autres, angoisses... Oui c'était tout toi. Tu es une menteuse dans les tréfonds de ton âme. Jamais vous ne remarquerez que tu mens, tu es si douée pour cela, tu le fais depuis toujours. Doivent-ils te croire ? Non, surtout pas, du moins.. C'est compliqué, tu es après tout, You are complicated. It is for nothing that we say it.

Tout ce qui t'appartient est à toi et seulement a toi. Jamais tu ne le partageras, oh que non. Tu détestes partagé. Pourquoi ? Car chaque chose est précieuse, quoi que ce soit, même un lapin, on ne sait jamais.. Tu es imprévisible, et peu cohérente. Que ce soit tes faits, gestes, ou paroles d'ailleurs. Tu peux parlé de choses stupides et inintéressantes et passé à une chose censée et très intelligente en un quart de seconde. Ce n'est pas très logique, mais bon, tu es illogiques. Tu détestes tout les loups qui ne te sont pas proches, pourquoi ? Tu n'en sais rien, c'est comme cela, et tu n'arriveras jamais à l'expliquer. En effet, depuis ta naissance tu perçois les étrangers comme des loups immondes, qui te dégoûtes, quoi qu'ils fassent. Une haine que tu ne saurais décrire, qui peut se transformé en rage dès que tu es en présence d'un inconnu, pour les mâles est-ce pire ou mieux ? Je dirais bien pire, ce sont des êtres indignes pour toi, ils ne méritent pas d'être des loups, ce ne sont que des insectes à tué sur le champs, ou au moins manipuler jusqu'à leur mort. La mort, une chose délectable, si belle, si douce et horrible à la fois. Lorsque le sang quitte le corps de la victime pour se rependre sur le sol, coulant parmi les herbes et eau de ces terres.. La victime expirant son dernier souffle, te regardant, se disant qu'il n'aurait jamais du croiser ton chemin. Et oui, c'était la pire erreur qu'il aurait put faire, te croiser, tu es certes jeune mais tu as le sang d'une folle qui coule en toi.

Je vais continué de te décrire, toi la rancunière, toi qui n'oubliera jamais ce que l'on te fera. Tu aimes rendre tes comptes jusqu’au bout, ne jamais lâché l'affaire, jusqu'à que le loup ai expiré son dernier souffle et ai perdu sa dernière goutte de sang. Tu n'oublie pas, non tu n'oublie rien. Tant que tu peux faire souffrir les lupins longtemps, lorsque tu te venges, cela devient encore plus lent, cruelles et sans cœur. Tu étudies toujours l'adversaire avant de t'y attaquer, cherchant ses points faibles, mais en fait as-tu des sentiments Useless Hope ? Non, je ne pense pas, personnellement j'aurais peur si je te voyais dans la rue. Tu es une égoïste, individualiste, sans aucune tristesse et sans aucuns remords. Du moins à première vue. Peu de personnes te connaisses, à vrai dire, tu montres toujours une autre facette de toi, tu ne te montres jamais sous ton véritable aspect. Préférant faire souffrir lentement, plutôt qu'une mort rapide. La question que tu poses toujours aux loups de ta meute ou des Améthystes.. «Préfères-tu une mort lente ou rapide?» Cela te permet de cerner une personne dès la première rencontre. Cela te permet de savoir ce que tu feras de lui ou d'elle, si tu le/la laisse en vie, ou si tu le tue immédiatement. Le faire souffrir, l'achever, le laisser.. Voilà à quoi tu pensais le trois quarts du temps de ta vie.

Une seule goutte de sang te rend complètement folle, tu ne réfléchis plus à rien, du moins, si à une chose. Tuer la vermine qui perd du sang près de toi. Malgré ta solitude, tu es encore plus sadique que lorsque tu es avec les loups de ta meute. Espérant avoir rapidement une proie pour t'amuser et montré qui tu es réellement. Tu feras des choses horrible dans ta vie, oh sa oui, terrible.. Lorsque tu es seule, dans ton coin, tu penses à des multitudes de moyens pour faire enduré moult supplices. Plus ou moins morbides, atroces, sanglantes.. Tu es limite en transe lorsque tu as ces pensées en toi, et lorsque tu es comme cela, vaut mieux ne pas te dérangé dans ses moments là, car ton regard doré sera la dernière images que vos yeux transmettront à votre cerveau. Tes yeux de psychopathe, tes yeux terrifiants.. Tu es violente avec toi même, avec les autres, les insultes, le danger, frapper, tuer, mordre, tordre.. Des mots qui te font saliver. The Life, An Endless Hope. Et oui, c'est une espérance interminable. L'espérance de vivre, l'espérance d'aller loin, l'espérance de grandir.. La vie, une chose bien compliqué à comprendre, c'est une chose prise au second degrés alors qu'elle est là, partout, autour de nous, en nous.. La mort aussi est là, toujours là, vu que c'est ce qui nous attend avec le temps. Nous finissons tous par quitter ce monde un jour ou l'autre. A continuous fight.. Se battre pour prouvé qui nous sommes, pour se défendre, pour devenir dominant. Oui, c'était cela. 

La vie était-ce vraiment ça ? Était-ce vraiment, la loi du plus fort est toujours la meilleure, si c’était ça, tu aimerais bien achever ta vie, au moins tu étais sur que tu serais seule. La solitude, était ta seule véritable amie, lorsque tu n’étais pas suivie, tu pouvais réellement être toi-même. Car jamais tu ne l’étais, jamais personne n’avait vu ta véritable personnalité, comment cela se faisait-il ? Tu n’en savais rien, tu étais comme ça, peut-être que tu avais peur que des loups jouent sur ton vrai toi pour pouvoir mieux t’achever. Tu savais que certains étaient bien plus manipulateurs que toi, et c’était pour sa que tu te méfiais de tout et de tout le monde.. La manipulation était la chose la plus horrible, et la plus dur à déceler, mais qu’importe tu la connaissais. Est-ce qu’un jour cette lutte sans fin se finirait ? Un jour, pourras-tu vivre en paix, et avoir la vie que tu souhaite avoir ? Sa, tu ne le savais pas, mais tu continuais d’espéré.. Mais l’espoir était vain, et tu le savais dans un sens, pourquoi continué. Mais tu savais que ce ne serait pas si simple, car même si tu mourrais, la naissance reviendrait. Et oui, les cycles sans fin, même si l’on ne se souvenait pas de notre vie précédente, nous en avions eu une. Qui sait depuis quand nous vivons réellement. Tu en avais vu, des lupins étranges, certains étaient complètement tarés, se parlaient a eux même, ou voyaient des choses qui étaient improbable. Certains étaient fous a lier, nous avions des menteurs professionnels, des masochistes, des sadiques.. Des tueurs sans pitiés, mais dans quel monde es tu, ô Useless. Toi tu n’étais pas comme cela, quoi que.. En fait tu es compliqué, tu veux vivre sans le vouloir, qui pourrait te comprendre ? Personne. 

Croyais tu en la vie, en l’amour, en l’amitié ou a la magie ? Qui le savait, qui pouvait le savoir, si toi, tu ne le savais pas. Les étoiles filantes, ont tant de légendes, y croyais-tu ? Non, enfin peut-être. Qui sait. Chacun devait croire en ce qu’il voulait, même si parfois c’était des choses improbables. Certains ne comprenaient pas ta vision des choses, et c’était bien normal. Chère Useless Hope, ton nom reflète ta vie et tes envies, tu es une louve de l'espoir. Même si tu n'espérais rien, rien de plus que de vivre au coté de la lune, seule.. Dans un sens tu le sentais, elle te soutenait. Qui pouvait comprendre cela ?  Personne.. Qui pouvait Te comprendre ?  Encore une fois, personne.. Cela te faisait un peu désespéré, de voir que tu étais si compliqué. Mais bon, ce n’était rien, tu avais l’habitude de la solitude. Être seule, dans un endroit, sans personnes qui te suis, sans loup voulant te tuer pour gagner.. Oui, là était la vraie paix, que tu espérais. Elle était hélas si rare, tu avais du mal à l’avoir. Repensons à ce qui faisait de toi, une louve unique, et bien déjà personne n’est comme une autre, nous sommes tous différents. Et cela, tu le vénérais. Car si tu étais comme un loup, qui était comme un autre, et bien il ne se passerait rien. Tu devinerais toutes ces pensées, et inversement. Pouviez-vous mourir, d’un coup sans rien voir venir ?  Oui.. Et tu l’avouais, tu en avais peur, peur de la mort, peur de la souffrance, peur de perdre quelqu’un qui t’ai cher.. Même si tu le savais, c’était la vie, mais tu avais des amis, même si on pouvait ne pas y croire. Toi-même, tu avais du mal à y pensé, tu étais si compliqué, et en fait tu t’étais trompé, des loups te comprenais, et t’acceptais comme tu étais.
Tu étais au lac de sang, de ta meute, là où tu te sentais bien, les corbeaux dévorant des cadavres de loups, la brume s'installant autour de toi.. On ne voyait que tes yeux doré, ton regard dont vous avez si peur. Pourquoi ? Car lorsque tu les regarde, ils ont l'impression que tu les sondes sur place. Repérant tout leur secret.. Etais-tu seule ? Non, tu avais sentie une présence, un autre lupin qui était non loin de là. Tu ne dis rien, ne bougeais pas, fixant les corbeau dévoré leur victime.. Mmh, ils avaient l'air de se régaler.. 
Codée par Useless Hope, RP inspirer de Symphonie



_________________


Ain't runnin' from myself no more
We’ve never learned like we’ve been here before▬ “i think they both know it’s gonna cause problems, but it’s that thing, when you suddenly feel that deeply about someone, and you go through those events together. it’s like a runaway train, you can’t stop it happening.


Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Ven 14 Juin - 20:34



« IT'S A SHAME, MY DEAR... »


TA VIE...
Comment la résumer ? Il y a tellement de choses à dire à ton sujet. Tu es né dans un monde pour ainsi dire "tout beau tout rose". Deux parents aimant, la liberté, du fait que tu n'appartenais pas à une meute. C'était la vie dont tu rêvais. Et à cette époque, tu aurais bien voulu que ça continue. Mais on ne peut pas dire que tes souhaits se sont réalisés. Loin de là. Tout ce qui t'ait arrivé par la suite, jamais une seule fois dans ta vie tu n'y aurais songé. Jamais. Ton père a fini par se suicider, ce fut le pire jour de ta vie. Après quoi, ta mère devint quelqu’un que tu n’appréciais plus, qui n’était plus la même depuis la mort de son compagnon. Tu avais donc décidé de partir, loin, sur des terres que tu n’aurais jamais pu imaginer, afin de prendre un nouveau départ, d’oublier ces terribles souvenirs qui te hantaient sans cesse chaque nuit après la mort de ton père. Les territoires Emeraudes. C’est là que tu décidas de t’installer, aux côtés de ta mère. Seulement, tu essayais de l’éviter le plus possible, car vos relations étaient, pour ainsi dire, très mauvaises, et encore le mot est relativement faible. Très vite, tu coupas les ponts avec ta mère, prénommée Joan, et tu ne la revis plus, aucun signe de vie. Le pire ? C’est que cela t’importait peu. Au fond, tu n’avais pas cette boule au ventre que l’on pouvait ressentir lorsque l’on délaisse quelqu’un, même une personne qui nous a fait du mal. Et toi, c’était comme si ta mère n’avait joué aucun rôle capital dans ta vie. Seulement, elle t’avait quand même donné la vie, et ce n’était pas rien. Sans elle, tu ne serais pas venue au monde. Mais au fond… n’était-ce pas mieux ? N’aurais-dû pas rester là d’où tu venais ? Non… c’est ridicule de penser ça, ma chère Rubis… En effet, après qu’Indiana t’ait pris sous son aile, tu étais comme sa fille, elle était comme ta mère. Après son étrange disparition, tu as repris le trône, auprès d’un certain « Ulysse » dont tu ne connaissais pas l’identité. Tu te demandais d’ailleurs comment il avait pu accéder au trône sans être présent dans ta meute. Mais si cette dernière l’avait élu, c’est qu’il y avait certainement une raison derrière tout ça. Tout ce que tu pouvais faire, c’était attendre, tu le saurais tôt ou tard ; tu finis toujours par obtenir les informations que tu désires, même si elles n’ont strictement aucune importance. Et puis, il y avait eu ce viol. Commis par un loup dont tu ignorais encore l’existence. Mais tu ferais tout pour le retrouver, coûte que coûte, voir à quelle meute il appartient, et régler ça, en lui enlevant la vie. Même si tu chérissais tes enfants plus que tout au monde, tu aurais préféré qu’ils viennent d’un amour plutôt que d’un abus d’une jeune louve innocente qui n’a rien demandé. Seulement vivre sa vie. Mais en attendant, tu devais renouveler l’alliance avec les Emeraudes. Tu savais que les Améthystes étaient dans leur période où ils se trouvaient les plus mal en point, et qu’il fallait les attaquer au plus vite, pour les achever. Perdre une seconde pourrait être fatal. Il suffisait qu’ils aient quelques heures en plus pour pouvoir être dramatique. Mais avant, tu avais une chose à régler, une seule. Il fallait que tu t’entretiennes avec la fille adoptive de Ulysse et Indiana. Tu savais très bien que cette louve, prénommée Useless Hope, tenait beaucoup à Indiana. Tu devais tout de même lui révéler la vérité, sur ce qui s’était réellement passé avec sa « mère », et qu’elle ne croit pas que tu lui aies volé le pouvoir, loin de là. Elle ne devait certainement pas savoir qu’Indiana t’avait aussi prise sous son aile, et qu’elle te considérait comme sa fille. Ça c’était passé très récemment avant sa disparition. Tu arpentais les territoires Rubis à la recherche de ta « demi-sœur ». Oui, au fond, même si Indiana n’était pas véritablement votre mère, on pouvait voir ça comme ça. Comment réagirait Useless Hope ? Tu le sauras lorsque tu la verras. Mais chaque chose en son temps. Le soleil avait quitté les territoires, bien que l’été se manifestait de plus en plus, bien qu’il ne soit pas tout à fait installé. La brume s’installait, envahissant le ciel, couvrant cette luminosité si agréable en pleine journée. Tout était calme. Seul le croassement des corbeaux se faisait entendre. Tu aperçus au loin des cadavres. Des corbeaux croassaient, d’autres mangeaient les dépouilles au sol, sans aucun mouvement, montrant que la mort était venue les chercher, pour les emmener au paradis, ou en enfer. Tu soupiras, mais n’éprouvas aucune pitié pour ces gens. S’ils étaient morts, c’est qu’il y avait une raison valable. Alors qu’ils aillent en enfer. Tu balayas le paysage du regard, et vis au loin une silhouette, comme une louve assise, telle une statue de marbre, comme si elle avait les pattes clouées au sol. Son regard doré illuminait cet endroit, qui, jusqu’à présent, était plongé dans l’obscurité la plus totale, la brume empêchant le soleil de se refléter sur les territoires. Tu souris. Ce regard doré, tu avais pu l’apercevoir de temps à autre. Aucun doute, personne ne possédait ce même regard transperçant, qui, au plus faibles, pouvait donner la chair de poule. Tu t’avanças davantage, jusqu’à ce que la silhouette de la louve se dessine de mieux en mieux, jusqu’à arriver à un résultat très distinct. Un pelage crème, similaire au tien, seul son museau était différent, le bout était noir. Tu t’assis à ses côtés, souriante. Tu pris la parole, sans aucune hésitation.

 

« Useless Hope c’est bien ça ? Il faut qu’on parle toutes les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Jeu 27 Juin - 15:44

UP
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Lou


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 590
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 20
Localisation : derrière toi ! héhé je parie que t'as regardé !

MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Mer 14 Aoû - 7:51

up ?
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Mer 14 Aoû - 19:51

Ce RP est important donc on le laisse le temps qu'Usel revienne. =)
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Maria Posada

Lost Girl.
Administratrice Générale.

avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 1307
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy' Mar 27 Aoû - 22:30

Jy rep dans 2-3 jours, du moins lorsque jai mon pc :3

_________________


Ain't runnin' from myself no more
We’ve never learned like we’ve been here before▬ “i think they both know it’s gonna cause problems, but it’s that thing, when you suddenly feel that deeply about someone, and you go through those events together. it’s like a runaway train, you can’t stop it happening.


Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy'

Revenir en haut Aller en bas

My dear, I don't like you and you know it. ~ Megan et Usy'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» [ANIME] Dear Boys : Présentation
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives RP-