Wolf Temporal
Bonjour et bienvenue sur Wolf Temporal Invité ! Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, le staff est toujours disponible et a votre écoute. Surtout amusez vous bien et surtout que le rp soit avec vous !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'été persiste sur les territoires Temporaliens, pour le plus grand plaisir des loups habitant ces terres. Uniquement chez les Améthystes, la chaleur n'est pas au rendez-vous, et les températures ne dépasseront pas les 20°C. Pour tous les autres territoires, soit les Saphirs, Rubis, Émeraudes et Diamants, les températures dépasseront largement le seuil des 30°C, alors ne restez pas exposés au soleil trop longtemps!

Partagez| .

Do you search something, crevette ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Do you search something, crevette ? Mar 7 Mai - 16:42

Une journée typique de printemps. Les fleurs des arbres s'étaient ouvertes au monde, pour lui offrir toute la beauté que la nature donne à la population, au fil de ses envies. Les rayons du soleil viennent éclairer ces magnifiques arbres dont les feuilles ont jaunies. On dirait que le monde est en parfaite harmonie avec la nature. Une chose qui déplait au clan des Rubis, ces sanguinaires ayant soif de sang jour comme nuit. Mais comme toute "règle", il y a une exception. Dans ces beaux jours, les Rubis restent cloîtrés chez eux, tellement les beaux paysages les dégoûtent. Mais une petite miss Rubis semble s'aventurer dans une petite allée ensoleillée, où se trouvent une multitude d'arbres. Cette petite silhouette noire, ayant à peine la taille d'un petit chien, ne sait pas le risque qu'elle court si un membre de la meute la surprend ...

La petite Zuri s'aventure dans une allée d'arbres ensoleillée. Elle ne sait pas que les Rubis n'ont pas pour habitude de sortir lors des journées de beau temps, plutôt printanière. Bien sûr, en été, ils sont contraints de sortir pour ne serait-ce que se nourrir, mais ce n'est pas dans leurs habitudes quotidiennes. La petite louvette au pelage noir se dirigeait vers le lac de sang. Elle avait entendu une rumeur comme quoi le lac aurait jaunie face à l'arrivée soudaine du printemps, et de ses jours correspondant plus à l'été qu'autre chose. La petite trottinait, elle avait tout son temps. Anarion était peut-être dans les parages en plus de ça ? Ce serait la cerise sur le gâteau. Zuri aperçut très rapidement le lac de sang, qui de loin, paraissaît être une flaque. Mais en se rapprochant de son but, Zuri constata très bien que le lac faisait au moins cent fois sa taille, si ce n'était pas plus. Elle l'aimait bien ce lac, malgré que sa couleur rouge était peu rassurante. Lorsqu'elle arriva au bord du lac, la Rubis constata avec stupéfaction que la lac n'avait pas jauni, comme certains l'avait prétendu. Il ne fallait savoir qu'écouter soit même dans ce monde d'égoïstes finalement. Mais Zuri écoutait quand même son Anarion. Elle l'aimait tellement qu'elle ferait tout pour qu'il tombe à ses pattes. Mais quelque chose lui disait au fond de son coeur qu'il finirait un jour pour avoir de l'affection pour elle, que ce soit de l'amitié ou de l'amour. Elle le ressentait, difficile d'expliquer ces choses là. La petite Zuri avait drôlement envie de tremper ses pattes dans l'eau aux lueurs rouges. Elle commença d'entrer progressivement dans le lac, jusqu'à ne plus avoir pattes. C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte qu'elle ne savait pas nager. C'est vrai, Anarion avait peut-être raison en fin de compte, elle était peut-être stupide. Alors que la petite tête de Zuri commençait à s'enfoncer dans l'eau, elle fronça les sourcils. Elle n'allait quand même pas lui donner raison, si ? Même si elle ne savait pas nager, elle pouvait trouver un moyen de revenir sur la berge, en tapant des pattes dans tous les sens peut-être ? C'est ce qu'elle se dépêcha de faire. A sa grande surprise, elle remonta à la surface, ses voies respiratoires étaient désormais dégagées et elle était en "sécurité. Ne s'étant pas trop éloignée du bord, Zuri le rejoigna assez rapidement, avec des pensées plein la tête. Lorsqu'elle fut sur la terre ferme, elle respira un bon coup, elle avait eu chaud, c'était le cas de la dire. Elle s'allongea sur le ventre, dans l'herbe, étant épuisée par cet effort physique qui était quand même considérable pour une louvette de seulement cinq petit mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Mar 21 Mai - 16:53

    Le printemps, Kimyona trouvait cela plutôt sympa. Les paysages étaient bien plus jolis quand hiver et puis il faisait beaucoup plus chaud aussi, elle n'était plus obligé de se terrer au fond de sa grotte et de se blottir contre ses frères et sœurs ainsi que sa mère pour ne pas congeler sur place. Non, non, 'Ona pouvait enfin sortir. Oui, sortir, ce mot qui lui avait été tant inconnu durant les premières semaines de sa vie. Il faut bien dire que sa mère, bien qu'inconsciente, protégeait ses petits bouts de choux en les gardant bien à l'abri de sa tanière et ne tolérait jamais qu'un membre extérieur à la famille y entre. Du coup ils n'étaient que les quatre loupiots ainsi que les deux aînés que sa mère avaient adoptés et sa mère évidemment à pouvoir entrer. Elle ne connaissait qu'eux. Et son père ? Ah oui, lui, son géniteur. Que voulez-vous qu'elle vous en dise ? Elle le connaissait à peine, il ne venait presque jamais les voir, voir jamais tout court. Elle connaissait son nom, sa meute, son pelage blanc, ses yeux rouges. Elle savait qu'il n'était pas très gentil avec leur mère mais ça restait son père et elle avait surtout envie de le connaître. Quoi de plus sûr que d'aller en territoire Rubis pour rencontrer ce père ? Et voilà, elle y était. Oui, elle avait profité d'une absence de sa mère pour se faufiler dehors. De toutes façon elle ne risquait rien, son papa ne lui ferait pas de mal. Et les autres loups ? Elle n'y pensait pas, elle était trop petite pour cela, pour se rendre compte du danger, et puis elle n'était surtout jamais sorti.

    Sa petite escapade la conduisit donc jusqu'au lac du sang. Elle tourna la tête vers l'étendue rouge et s'approcha même de près. C'était étrange ? Qu'était-ce donc que ce liquide ? Du sang ? Comment quand sa mère était blessée ? Elle se sentit frémir. Tout ce sang la rendait... étrange. Elle ne savait comment se définir actuellement mais elle était dans un état bizarre qu'elle ne connaissait pas. Elle détourna ensuite le regard et remarqua une congénère. Elle était ben plus grande qu'elle, mais plus petite encore que grand frère Ratchet. Elle était noire comme sa sœur Sélénia. Elle s'approcha alors de la loupiote qui semblait bien fatiguée.

    -Hey salut !

    Elle allait enfin pouvoir rencontrer d'autres loups. Sa queue se mit à s'agiter frénétiquement comme s'il s'était agi d'un chiot.
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Sam 25 Mai - 17:12

« DO YOU SEARCH SOMETHING, CREVETTE ? »

ALLONGEE SUR LE SOL SPONGIEUX, je cherchais une position confortable, bien que que mes pattes s'enfonçaient en dessous de moi. En effet, j'étais très proche du lac de sang, et avec la pluie qui avait persisté durant ses deux semaines. Si ce n'était pas plus. Mes pattes qui étaient normalement noires, étaient maintenant brunes, et mouillées. Un frisson me parcourut, et je dressai mes petites oreilles pointues vers l'avant. J'entendis soudainement des petits pas, qui s'approchaient dans ma direction, comme si quelqu'un cherchait à me prendre par surprise. Je faisais mine de regarder devant moi, de mes petits yeux gris métalliques, fixant un point inconnu, que moi même je ne connaissais pas. On va dire que je faisais semblant, que je jouais la comédie. Les pas se rapprochaient de plus en plus, car le bruit qu'ils produisaient s'intensifiaient au fil des minutes qui passaient. Je déglutis avec difficulté. Mes oreilles se redressèrent, et se penchèrent naturellement vers ma droite, d'où le bruit de pas provenait. Ma truffe était humide. Soudainement, j'éternuai et m'essuyai succinctement le bout de ma truffe pour ne pas paraître stupide devant l'inconnu qui se dressait à ma droite. Je bâillai et mes yeux se remplir de petites étoiles, comme si j'avais envie de pleurer. Angoissée, les yeux fermés pour ne pas voir tout de suite à qui j'avais à faire, la boule au ventre, j'osai faire pivoter ma tête d'un mouvement robotique vers la droite. Je soufflai d'un coup, ouvrant succinctement les yeux, m'attendant au pire, alors qu'une voix, douce et féminine, parvint jusqu'à mes oreilles.

« Hey salut ! »

~

LA PREMIERE EMOTION QUE JE RESSENTIS FUS LE SOULAGEMENT
, un soupir de soulagement s'échappa de ma mâchoire naturellement. Les paroles que l'inconnu prononçait étaient déjà rassurantes, et me mettaient totalement en confiance. Mais lorsque je découvris le gabarit de cet inconnu ou plutôt cette inconnue, un sourire s'étendit le long de mes babines. Je faisais face à une loupiotte bien plus petite que moi, qui devait avoir deux mois environ. Sa queue bougeait dans tous les sens, et mon regard n'arrivait plus à s'en détacher. La petite semblait joyeuse, et possédait un pelage brun, plutôt clair. Mon regard confiant se plongea dans le sien, plutôt indéchiffrable à mes yeux, comme si je ne pouvais pas voir ce qu'elle ressentait, malgré sa joie évidente. J'allais faire enfin d'autres rencontres. C'était vrai... depuis mon arrivée, cela faisait trois mois maintenant, je n'avais jamais vu d'autres personnes qu'Anarion. Anarion... Le grand amour de ma vie... jamais je ne m'en séparerai, jamais ! C'est comme si quelque chose que seule moi arrivait à discerner nous liait. Ce sentiment soudain que j'avais éprouvé lors de notre première rencontre était très spécial. Tellement unique que je ne l'oublierai jamais. Mais le départ d'Anarion approchait... Il allait bientôt rejoindre les Améthystes, s'obstinant à croire que son père était vivant, bien qu'il ne recevait aucune nouvelle. Et il ne me croyait pas quand j'essayai de lui dire cette affreuse nouvelle. Avais-je une tête de menteuse ? Je n'en avais pourtant pas l'impression. Mais je me surpris soudainement à divaguer, alors qu'une petite loupiotte se dressait devant moi, et attendait certainement que je lui réponde. Or, au lieu de cela, je me contentai de penser bêtement à Anarion, bien que ce soit la personne la plus chère à mes yeux, même peut-être plus que mon frère, Raavi, dont je n'ai plus de nouvelles depuis longtemps. Je ne desespérais pas, cependant. J'espérais. Qu'il soit toujours en vie, qu'il n'ait pas finit comme mes paternels. Mais quelque chose au niveau de mon coeur me disait qu'il était toujours en vie, mais où ? Lorsque le moment sera venu, j'irai à sa recherche, et je le retrouverai. Ou peut-être viendrait t-il à moi ? L'avenir le nous dira.
Mais n'oublions pas cette charmante demoiselle, postée devant moi, fièrement, attendant certainement toujours sa réponse. Si je ne répondais pas, elle allait certainement croire que j'étais muette, ou pire, que j'avais peur d'elle. Avoir peur d'une loupiotte de cette taille... Il faut vraiment avoir un soucis au cerveau. Or, je ne pense pas en posséder un. Je me relevais progressivement, et toisais la petite des quelques centimètres que j'avais en plus, avant de lancer, sur un ton chaleureux et amical, comme pour la rendre confiante, bien qu'elle n'avait pas l'air d'avoir peur.

« Salut toi ! Que fais une petite loupiotte comme toi ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Ven 31 Mai - 21:02

    La loupiote, bien plus grand que Kimyona, mit quelques instants avant de la regarder comme si, pour une raison quelconque, elle ne voulait pas voir son interlocuteur. Peut être était-elle trop occupé à réfléchir ou bien voulait-elle rester seule. La petite loupiote ne pouvait pas connaître cette raison c'était sûr cependant elle ne pensait en aucun cas qu'elle avait peur d'elle. Elle se savait encore jeune et inoffensive, mais ils verraient, tous autant qu'ils étaient, qu'en grandissant elle deviendrait une louve forte, puissante, indestructible. Ah oui, elle en avait des rêves et même si sa mère était Kimi, même si de son côté elle n'héritait pas d'une grande force combattante, elle savait qu'elle les réaliserait. Elle avait un mental d'acier et surtout, elle possédait le meilleur des esprit critiques. Entre sa mère suicidaire et masochiste et son père sanguinaire et sadique, elle savait faire la différence. Elle commençait bien à savoir ce qui était bon et mauvais. Dans sa petite tête de loupiote, elle savait faire la part des choses même si elle n'était pas encore consciente de tout.

    Sa nouvelle connaissance ne semblait nullement agressive. Elle la regardait avec bienveillance et lui parla avec un ton chaleureux qui fit plaisir à la petite louvette. Celle-ci ne craignait pas grand chose d'ailleurs. Peut être parce qu'elle était sur le territoire de son père et qu'elle ne voyait pas pour quelle raison on viendrait l'attaquer. Et pourtant, il suffisait qu'un adulte passe par là pour ne faire qu'une bouchée de l'enfant. Inconsciente, oui elle l'était peut être mais c'était de son âge contrairement à sa mère.

    « Salut toi ! Que fais une petite loupiotte comme toi ici ? »


    Ah, voilà une question intéressante. La petite Kimyona était bien contente d'y répondre. Elle regarda donc son interlocutrice en penchant doucement la tête sur le côté.

    «Eh bien, je cherche mon Papa. Il s'appelle Enëldrin, tu le connais ? »


    Oui, cette loupiote était Rubis, elle connaissait donc peut être le grand loup blanc et peut être aussi savait-il où il se trouvait mais là c'était pousser le bouchon un peu loin.
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Sam 1 Juin - 18:40

« DO YOU SEARCH SOMETHING, CREVETTE ? »

LA PETITE LOUVE SEMBLAIT être surexcitée, voir même hyperactive. Rien que les mouvements frénétiques que faisait sa queue m'inspirait cela. Si cette conjecture s'avérait vraie, j'allai être dans l'obligation de déguerpir, je n'ai pas envie de perdre mon temps avec quelqu'un qui ne pense qu'à jouer, à te léchouiller de partout et j'en passe. Je connais de bien meilleures occupations. Notamment partir à la rechercher d'Anarion, ou m'endurcir en faisant des entraînement avec des adultes Rubis que j'aurai suivi. Mais en cette période, difficile de trouver quelqu'un pour bien vouloir m'entraîner. A la période du printemps, ils sont souvent invisibles dans les parages, tellement la discrétion qu'ils emploient est bluffante. Grâce à cette soit disante discrétion, ils peuvent espionner leurs ennemis, notamment les Améthystes, sans prendre le risque d'être démasqués ; ils arrivent même à dissimuler leur odeur. C'est ça qui me surprend le plus. Je ne sais pas comment on peut "dissimuler" une odeur. Enfin je suppose qu'il ne faut chercher à comprendre, hein. J'avais entendu dire que nous étions en conflit avec les Améthystes, mais j'en ignorai la raison. Il y avait eut pas mal de changement d'ailleurs. Amnesia était parti de son trône, en le léguant volontairement à Black Widow, une chef élite, enfin, apparemment. Ils doivent seulement commencer de mettre au point une stratégie contre nous j'imagine. Alors il faut agir maintenant et... je me pose trop de questions ! Je ne suis encore qu'un louveteau, ce n'est pas à moi de penser aux stratégies que nous pourrions mettre en place contre les Améthystes, je n'ai pas à faire le travail des adultes après tout ! C'est à notre nouvelle dominante, une certaine Megan, de prendre ça en considération. Concernant le dominant masculin, je n'ai plus trop de nouvelles de lui en ce moment. Qui sait ce qui lui est arrivé ? Mon regard gris se perd et fixe un point inconnu, qui semble se situer derrière la louvette au pelage tirant vers le roux. Alors que je continue de penser à cette foutue histoire de guerre entre meutes, la louvette me tire de mes pensées, involontairement.

«Eh bien, je cherche mon Papa. Il s'appelle Enëldrin, tu le connais ? »

ENËLDRIN. Ce nom m'évoquait bien des choses. Et oui, je suis au courant de bien des choses pour une louve de mon âge ! En même temps, je suis toujours en train de fouiner à droite à gauche pour obtenir des informations ! Mais au moins, je ne suis pas la dernière des abruties qui n'est au courant de rien. Revenons donc à cet "Enëldrin". C'est un Rubis, j'ai entendu parler de lui vaguement. Je ne sais que deux ou trois choses à son sujet. Je penche ma petite tête légèrement sur le côté. N'est-ce pas lui qui a violé une louve Diamant ? Et cette louve serait... sa fille ? Je hume l'air et une odeur que je n'avais pas distinguée auparavant parvint jusqu'à mes fines narines. Diamant. Aucun doute là-dessus. Ce qui confirmerait mon hypothèse ? Je ne sais plus où donner de la tête, ni quoi penser. Le visage d'Enëldrin me vint alors à l'esprit. Un visage sanglant, marquant spécifiquement qu'il n'avait aucune pitié. Un Rubis, un vrai. Il me semble l'avoir aperçu ce matin, aux aurores, alors que le soleil venait à peine de pointer le bout de son nez. Il me semblait aussi qu'il allait sur d'autres territoires, mais je n'aurai pas pu dire où, je venais de me lever, et je n'avais certainement pas la tête à réfléchir. Mon regard gris métallique se plongea délicatement dans le regard de la petite, souriante et amicale. Je lui souris à mon tour. La petite louve allait droit au but en me demandant si je connaissais son père. Ma réponse tarda à arriver, mais elle pointa enfin le bout de son nez.

« Heu oui... En quelque sorte. Ta mère ne serait pas une... Diamant ? Sinon, pour ton père, il me semble l'avoir vu ce matin, il quittait les territoires apriori. Tu sais que c'est dangereux de venir ici quand on est Diamant ? Je.. je m'appelle Zuri, je ne te ferai rien dans la mesure ou tu feras la même chose. »
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Mar 11 Juin - 18:30

    La grande loupiote semblait avoir beaucoup de pensées dans sa petite tête. Des préoccupations que jamais Kimyona ne penserait avoir à son âge. Être grande ne lui faisait pas peur, oh non, elle avait hâte même, comme pas mal de louveteaux de son âge mais tout le monde avait son rôle dans la meute, chacun ses préoccupations et ses problèmes. Elle en avait déjà bien assez avec sa famille pour le moment. Elle aurait bien aimer gronder ses frères, sa sœur, disputer son père, consoler sa mère et l'engueuler elle aussi quand elle faisait des bêtises mais elle n'était qu'une petite loupiote elle n'avait d'influence sur personne. Déjà que sa mère se faisait à peine obéir de ses enfants... Enfin, bref, elle n'avait pas à s'occuper de l'éducation de ses frères et sœur, se faire respecter suffisait largement et c'était déjà un gros travail. Elle leur montrerait un jour, à tous, que les louves n'étaient pas faibles.

    « Heu oui... En quelque sorte. Ta mère ne serait pas une... Diamant ? Sinon, pour ton père, il me semble l'avoir vu ce matin, il quittait les territoires à priori. Tu sais que c'est dangereux de venir ici quand on est Diamant ? Je.. je m'appelle Zuri, je ne te ferai rien dans la mesure ou tu feras la même chose. »

    Tiens, cette jeune louve savait bien des choses. C'était étonnant, Kimyona s'attendait presque à ce qu'elle lui réponde qu'elle ne connaissait pas son père, ou peu. Après tout Enëldrin n'était le genre de loup à s'approcher des louveteaux, déjà qu'avec eux c'était quelque chose alors avec ceux qui n'étaient pas de lui... Et puis il n'était pas non plus bavard ou même curieux. C'était juste un chieur dans le fond, parfois méchant, parfois indifférent, rarement gentil, même avec eux.
    La loupiote poussa cependant un soupire en entendant la réponse de sa congénère. Elle n'avait pas envie de le chercher partout, et puis elle n'en aurait pas le temps, sa mère la retrouverait sûrement assez vite, ou alors son frère... Elle soupira, son père était vraiment d'une inutilité phénoménale quand il s'y mettait... Elle se décida à répondre à la loupiote noire.

    « Oui, ma mère est une Diamant répondant au nom de Kimi. »

    Puis elle détourna un instant le regard pour regarder le lac.

    « C'est sûrement dangereux mais je voulais voir mon Papa, m'enfin... Moi c'est Kimyona mais tout le monde m'appelle 'Ona, c'est plus simple. Et puis ce n'est pas dans mes intentions de t'attaquer ne t'en fais pas.»

    Elle n'était pas venu pour se battre et puis elle avait guère de chance de gagner contre une loupiote plus âgée qu'elle, il fallait être réaliste. De toutes façons, la petite Diamant ne se battait jamais sans raison valable, sauf avec ses frères et sœur...
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Sam 15 Juin - 14:48


« DO YOU SEARCH SOMETHING, CREVETTE ? »


JE POUVAIS paraître curieuse aux yeux de la petite louve. Voir très curieuse. Je posais, pour ainsi dire, des questions qui pouvaient paraître indiscrètes, peut-être trop. Je humai l'air, qui, au fur et à mesure que les minutes s'étaient écoulées, devenait de plus en plus agréable ; ce n'était plus l'air lourd et cette odeur exécrable que j'avais pu sentir auparavant. Je souris, mon sourire s'étendant de plus en plus, mes petites joues noires se gonflant, mes yeux gris métalliques devenant malicieux. Mon regard regardait parfois la louvette Diamant, parfois le lac de sang, mes yeux ne se fixant jamais sur un point précis. Plus je regardais ces deux éléments, plus que je trouvais qu'il y avait un étrange point commun entre les deux, bien que je n'aurai pas su dire quoi exactement. Peut-être était-ce le fait que le père de loupiotte était un Rubis. Cela devait certainement être cela, même si quelque chose me disait que je n'empruntai pas le bon chemin. Mais enfin soit, je ne m'attarderai pas sur ce détail. La jeune louve me regardait d'un oeil intrigué, comme si elle semblait étonnée par quelque chose que j'avais dit ou que j'avais fait. Je soupirai. Mon regard fixa soudainement le sol, comme si la honte me rongeait, ce qui n'était pas le cas. Je fixai l'herbe qui ondulait avec les mouvements réguliers du vent, et constatai avec stupéfaction qu'il s'y trouvait quelques poils noirs. Je redressai ma petit tête. La Diamant ne possédait pas un pelage aussi foncé que le mien. Serait-il possible que... je perde mes poils ? A mon âge ? C'est assez étrange. Mon regard paniqué balaya le sol avant de regarder plus haut, plongeant dans celui de la jeune louve qui ne fit que me répondre tout simplement. Durant son temps de parole, je n'arrêtai pas de fixer ses pupilles, allez savoir pourquoi. Je marquai quelques vaisseaux sanguins visibles, montrant qu'elle était bel et bien la fille d'un sanguinaire. Et pas n'importe lequel. On parlait d'Enëldrin. Même si j'étais de sa meute, j'avouai qu'à de rares occasions, il m'arrivait d'avoir peur de lui. Très rarement. J'arrêtai de fixer ses pupilles un instant et tendai l'oreille, pour écouter ce qu'elle avait à dire. Sans m'envoyer des fleurs, j'avais raison. Sa mère était bien une Diamant. Et elle s'appelait Kimi. Ce nom ne me disait rien, mais ça n'avait que très peu d'importance. Prenant une courte pause, la jeune Diamant reprit la parole, me donnant de plus amples renseignements. Kimyona. Voilà comment cette charmante louvette s'appelait. Kimi, Kimyona... Tout ça était très ressemblant. Ma foi, vous me direz, elles ont un lien de parenté, donc c'est très certainement fait exprès, et ce n'est pas moi qui m'y opposerai. Elle ne voulait pas m'attaquer. J'étais ravie de le savoir. Commençant à battre inconsciemment de la queue, mes yeux se plissèrent légèrement, montrant que j'étais plutôt contente, en plus de posséder un sourire radieux.


« Kimyona ? ... Je t'appellerai bien crevette. Tu me fais penser à une petite crevette. Tu veux que je t'aide à chercher Enëldrin ?»

Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Jeu 27 Juin - 15:44

UP
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Lun 1 Juil - 21:07

    L'autre louvette ne montrait aucun signe d'agressivité. Depuis le début de leur rencontre elle n'avait, de toute façon, aucunement montré l'intention de lui faire du mal mais il fallait se dire qu'en territoire Rubis il fallait toujours faire attention. Surtout que Kimyona était bien vulnérable. La dénommée Zuri semblait un peu rêvasser pendant que la loupiote lui parlait. Ses yeux suivaient un mouvement régulier reliant sa position au lac; Le lac de sang... Il lui semblait réellement intéressant. D'un côté elle aurait aimé s'en approcher davantage, peut être était-ce à cause des gênes de son père qui coulaient dans ses veines, les gênes qui avaient engendrés son œil rouge. Elle ne pouvait renier son père, mais surtout elle ne le voulait pas. Enëldrin avait un sacré caractère mais il restait son géniteur. Cependant le lac du sang lui faisait un peu peur dans le sens où plus elle s'en approchait, plus elle semblait perdre le contrôle d'elle-même. Que c'était étrange. Oui, vraiment, l'atmosphère qui régnait dans sa tête était bizarre, elle ne comprenait pas elle-même. Avec un peu de chance, tout deviendrait plus claire dans peu de temps, quand elles auront bougé d'endroit peut être ou quand elle aura retrouvé son père.

    Kimyona finit par agiter la tête, afin de remettre toutes ses petits idées en place. Elle venait tout de même de se faire une nouvelle amie, ce n'était pas rien. Zuri semblait gentille pour une Rubis, certainement parce qu'avant tout, elles étaient toutes deux des loupiotes. Une certaine complicité se créaient toujours lorsqu'on était enfant, ce n'était pas de même pour les adultes dont le plupart se méfiait de tout. Ce n'était pas le cas de sa mère, mais bon nombre de loups disaient qu'elle était resté mentalement une enfant.

    Finalement, Zuri lui proposa de l'aider à chercher son père. Trop contente de cette proposition, la louvette lâcha un petit jappement, se mettant à remuer énergiquement la queue. Elle n'allait pas être seule pour courir après son père ! Voilà qui était une bonne chose. Elle lui avait donné un surnom en plus. Bon soit, ce n'était pas des plus flatteur mais 'Ona n'allait pas se froisser pour si peu, après tout il était vrai qu'elle était bien plus petite que Zuri, question d'âge après tout. Elle ne pouvait grandir plus vite que la musique.

    « Va pour Crevette alors ! Oui, je serais très contente que tu m'aides à retrouver mon père, au moins je ne me perdrais pas ! »

    Bel avantage quand on était en terrain inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Mar 2 Juil - 15:32


« DO YOU SEARCH SOMETHING, CREVETTE ? »


CREVETTE. C'était un surnom sympathique pour une loupiotte telle que Kimyona. Elle avait tellement une belle bouille que ce surnom était sorti naturellement de ma mâchoire, comme s'il avait toujours été fait pour elle. Bien que j'avais l'habitude d'être cruelle et odieuse avec la plupart des inconnus qui se présentaient devant moi, je me comportais gentiment avec cette louve Diamant. De plus, son père était un des plus grands tueurs que les Rubis n'aient jamais connu, alors il fallait faire attention de ne pas l'énerver, surtout si on touchait à ses enfants. Quoi que... peut-être n'en avait-il rien à faire après tout, étant donné que ces petites n'étaient pas nés.... disons normalement. Tu remarquas que la queue de la jeune Diamant commençait à s'agiter, de plus en plus rapidement, et un large sourire pu se lire sur les babines de Kimyona. Elle semblait donc enchantée que je l'aide à retrouver son père. Mais cela me semblait normal de lui venir en aide, elle avait traversé de nombreux territoires pour arriver ici, et elle était venue uniquement pour lui, alors autant que ses efforts portent leurs fruits. La jeune Diamant te répondit, prétendant qu'au moins, elle ne se perdrait pas. Et elle avait raison. Les territoires Rubis pouvaient s'avérer être un labyrinthe bien dangereux, surtout quand on ne vit pas ici quotidiennement. Je souris, dévoilant mes petites canines maintenant bien pointues et tranchantes.

    « Oui tu as raison ! Allez, suis-moi, il me semble qu'il est parti par là. »


Je désignai du bout de ma patte l'autre côté du lac du sang, où on pouvait apercevoir une immense forêt, celle séparant les territoires Emeraudes des territoires Rubis, séparant le lac du sang de la rivière d'eau trouble. Je me mis en route, faisant signe à Kimyona de me suivre. Mais un obstacle nous barrait la route : le lac de sang. Il s'étendait sur toute la largeur du territoire, et il était donc très difficile de le contourner. Je grimaçai, montrant mon mécontentement. Je fis pivoter ma tête en direction de la très jeune Diamant, gardant cette expression montrant l'insatisfaction.

    « Bon beh... si tu veux le rejoindre, tu devras traverser ce lac de sang avec moi. Est-ce que tu sais nager au moins ? »


Cela s'avérait être un véritable dilemme étant donné que Kimyona était très, très jeune, et je doutais sur le fait qu'elle sache nager ou non. Je me contentais de la regarder patiemment, attendant un geste, une réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Lun 22 Juil - 18:03

    La grande louvette souris ce qui dévoila ses crocs. Cela fut loin d'inquiéter la petite Kimyona étant donné qu'elle avait déjà pu constaté que Zuri ne lui voulait aucun mal. En plus, elle en avait déjà vue de plus gros et qui faisaient beaucoup plus peur, comme ceux de son papa par exemple. Son père faisait peur, il fallait bien le dire, ce n'était pas le genre de loup rassurant et ce même avec ses enfants. Cependant, 'Ona n'avait pas peur de lui, elle ne serait pas à sa recherche sinon. Même s'il n'était pas tendre, il n'avait jamais cherché à leur faire du mal. Il était ronchon, ça c'était un fait.

    -En avant !

    A la phrase de sa nouvelle amie, la petite Diamant lui emboîta instantanément le pas, trottinant presque derrière elle à cause de ses pattes encore courtes et de sa petite taille dû à son jeune âge. Plus tard, elle serait grande, oui, aussi grande que son papa ! Parce qu'il fallait bien dire que par rapport aux autres loups, sa maman n'était pas bien grande et 'Ona, elle, voulait être bien plus grande que les autres. Elle voulait dominer. Fille de son père.

    Mais voilà le premier problème, un obstacle de taille : le lac. Elles étaient obligées de s'en rapprocher et ça rendait la petite 'Ona vraiment bizarre, tout ce sang. Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas le sang mais ça provoquait chez elle d'étranges réactions qu'elle ne savait définir. Mais elle allait passer outre, elle ne devait pas montrer ses faiblesses ! Elle afficha alors un grand sourire à Zuri pour montrer que tout irait bien. Si elle savait nager ? Bien sûr. Elle n'était pas un bébé qui venait de sortir du ventre non plus. Et puis même si elle n'avait pas su, elle se serait arrangé pour apprendre en deux minutes chrono.

    -Je m'amuse souvent dans l'eau avec mes frères et sœur, alors oui, ça ira !

    Courageuse elle l'était bien qu'elle redoutait assez de traverser ce lac qui lui semblait immense. Cependant elle préférait ne rien montrer, il fallait qu'elle fasse honneur à son père tout de même ! Elle n'était pas faible.
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Ven 16 Aoû - 17:13

Zuri

♪ « L'amour ne vient pas à moi, alors je vais à lui. » ♫


Le ciel commençait peu à peu à se voiler, un rideau gris surplombant le ciel qui était encore entièrement bleu quelques minutes auparavant, enlevant cette gaieté presque constante qui errait sur les territoires, sans jamais s'en aller. Elle avait fait son baluchon, et était partie. Mais sans doute reviendrait-elle. Ce voile orageux ne laissait passer aucun rayon de lumière, ne serait-ce qu'un filet pour redonner espoir aux loups peuplant ces terres. Commençant à croire que ça allait s'améliorer, je continuai d'avancer sans relâche, aux côtés de celle que j'appelais désormais mon amie, Kimyona. Mais contre toute attente, la pluie commença à dégringoler, sans ne plus jamais s'arrêter. C'était à peine croyable, et je trouvais cela assez spectaculaire. Au beau milieu de l'été, la pluie arrivait tout de même à s'infiltrer dans ce paysage magnifique que les loups avaient pour habitude d'admirer. Comme si elle n'était pas assez présente... C'était exaspérant. Les fines gouttelettes glissaient le long de mon pelage d'ébène pour finir leur course sur le sol tiède, qui refroidissait au fur et à mesure que les secondes passaient. Kimyona et moi nous élancions, comme si nous n'étions pas perturbées par la pluie qui commençait à se faire de plus en plus présente. Mais arrivées au lac, je lui posai une question de taille, déterminante. Savait-elle nager? Dans le cas contraire, il était clair que notre périple s'arrêtait là et que cette folle envie de retrouver le père de la jeune Diamant s'évaporerait presque instantanément de notre esprit. La fille d'Enëldrin m'assura alors que ça irait, étant donné qu'elle avait pour habitude de jouer avec sa fratrie dans l'eau, et cette dernière ne devait pas lui faire peur. Je jetai un bref coup d’œil au lac de sang présent juste devant notre truffe, et c'est avec grande surprise que je remarquai qu'il perdait son éclat. En effet, la pluie se mêlait à ses couleurs rougeâtres, troublant l'eau, le rouge commençant à s'effacer peu à peu. Mais ce n'est pas pour autant que je fis marche-arrière ; ce n'était pas mon genre, et j'avais l'habitude de voir ce lac à présent, étant donné que je vivais ici depuis plusieurs mois maintenant. Je m'avançai, mes pattes rentrant en contact avec l'eau tiédie et le sang. Un frisson me parcourut mais je continuai d’avancer, ne montrant aucun signe de faiblesse. Je parvins alors à un niveau où mes pattes ne touchaient plus le fond du lac. Mais je ne coulai pas, sachant nager. Je me tournai de manière à voir Kimyona, et un large sourire s’étira le long de mes babines.

    « Tu me rejoins ? C’est pour aujourd’hui ou pour demain ? » plaisantais-je.
Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Kisha


avatar


Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 321
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Jeu 29 Aoû - 18:11

    Tiens, voilà que la pluie se mettait à tomber. Comme si on l'avait sonné celle-là. Il faisait beau jusque là, qu'est qu'elle venait les emmerder ? Elle allait être toute trempée, et trempée elle était moins jolie quand même. Et puis c'était chiant d'être trempée, fallait bien le dire. Néanmoins, Kimyona ne se laissa pas abattre. Le pluie ne l'empêcherait pas de suivre fièrement Zuri, même si elle baissait la tête et couchait les oreilles pour ne pas se prendre toute cette flotte dans la figure. Pour une fois qu'il faisait chaud, le temps ne pouvait pas un peu les laisser tranquilles ? Mais, bref, passons. Il fallait savoir rester digne en toutes circonstances.

    Voilà que Zuri rentrait dans l'eau. La petite louvette au pelage brun hésita un instant. Elle regarda d'un côté puis de l'autre du lac, non, elles ne pouvaient pas le contourner. Tant pis, c'était à tenter. La petite rentra donc ses pattes dans l'eau, une à une. Elle s'enfonça dans le liquide rougeâtre qui semblait se décolorer avec la pluie et ferma un instant les yeux. Pitié, faîtes qu'elle ne perde pas la tête ! Ce n'était vraiment pas le moment et si jamais ça arrivait... sûrement que Zuri la prendrait pour une folle. Mais elle l'aimait bien Zuri, elle ne voulait pas qu'elle la fuit. Voilà qu'elle battait des pattes. Ses petites pattes portaient son poids dans ce mélange de sang et d'eau. Non, sa folie ne semblait pas se déclencher, c'était tant mieux.

    -J'arrive !

    Voilà qu'elle arrivait à la rejoindre, Ouf ! Sa tête restait en place. Elle fixa alors un point dans l'horizon pour oublier qu'elle nageait dans du sang, parce que, franchement, c'était pas super hygiénique, classe, sexy, tout ça... Bref, elle espérait que ce serait bientôt fini parce qu'elle trouvait ça moyen sympathique. Elle se contentait de suivre la louvette noire, de toute façon, elle nageait bien plus vite qu'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Cléo

Lost Girl.
Administratrice Générale.



Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 5796
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ? Dim 1 Sep - 18:03


Zuri


En rentrant progressivement dans l’eau, je me rendais compte à quel point elle n’était pas si froide que ça, ce qui était pour me rassurer. Je m’étais faite de fausses idées et c’était avant tout psychologique. Mais la pluie dégringolait de plus en plus violemment, fracassant le lac de sang comme un marteau-piqueur sur la terre ferme. Je recevais des gouttes d’eau sur le crâne, et j’avais l’impression que d’une minute à l’autre, j’allais m’évanouir tellement la force de ces gouttes était intense. De plus, comme un malheur n’arrive jamais seul, les multitudes de gouttelettes tombant dans l’eau la refroidissait, un frisson parcourant tout le long de mon corps. Kimyona, la louve que j’avais acceptée d’accompagner pour aller rejoindre son père, un prénommé Enëldrin que la dominante, Megan, prévoyait de promettre au poste de Bêta, avec une dénommée Wilfa, une ronchon que la dominante appréciait, apparemment. Enfin, ça n’était que des rumeurs qui circulaient au sein de la meute, et que je croyais vraies. Dans tous les cas, je le saurai tôt ou tard, quoi qu’il arrive. Mais ce dont j’étais certaine, c’est que la jeune dominante Rubis prévoyait de faire des épreuves pour ceux qui voulaient postuler au poste de Bêta, afin de vraiment voir les capacités de chacun et chacune, pour être vraiment sûre de son choix. En soi, ça n’était qu’un test pour Enëldrin et Wilfa, et peut-être que si quelqu’un d’autre se démarquait, alors ça serait lui qui serait promu, qui sait. Dans tous les cas, je savais que je n’avais absolument aucune chance. Je n’avais même pas l’âge requis pour ce genre de chose, qui est deux ans, mais soit. Je regardais Kimyona droit dans les yeux, alors qu’elle s’enfonçait peu à peu dans ce lac qui était un redoutable piège pour les autres meutes. En effet, en présence d’un loup autre que Rubis, la lac s’agitait, et une légende raconte que certains auraient été engloutis parce qu’ils n’étaient pas de la meute et qu’ils pouvaient lui nuire. Mais je ne me faisais pas de soucis quant au cas de Kimyona. Après tout, son père était bien Enëldrin, non ? Alors elle n’avait aucune raison d’être engloutie étant donné que le sang Rubis coulait dans ses veines. Et puis, cette histoire n’est qu’une légende, jamais personne n’a pu la confirmer, ce sont juste, des rumeurs, comme les gens de nos jours disent. Je regardais la petite louve s’enfoncer dans l’eau rougeâtre, espérant tout de même qu’elle ne coule pas, bien qu’elle m’ait dit avec assurance qu’elle savait nager. Mais je n’étais jamais convaincue, absolument jamais. Moi, il me fallait du concret, têtue comme je suis. C’est alors que nous traversâmes le lac de sang avec une extrême facilité, bien que je jetais de temps à autres un coup d’œil à la jeune louve Diamant. Mais jusque-là, tout se passait bien, et c’était comme trop beau pour être vrai, si bien que je trouvais ça louche. Le vent devint de plus en plus violent, faisant donc bouger le courant, dans le sens inverse où nous nagions Kimyona et moi, ce qui m’inquiéta très fortement. Une branche tomba d’un arbre, et vint finir sa course dans le lac où je me trouvais aux côtés de Kimyona. C’est alors que, prise d’un élahn de panique, je dis à la Diamant à côté de moi.


    «Kimyona, derrière toi ! Un tronc d’arbre, dégage-toi vite ! »

Revenir en haut Aller en bas
http://wolftemporalv2.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Do you search something, crevette ?

Revenir en haut Aller en bas

Do you search something, crevette ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La crevette d'acier
» la crevette satanique
» Crevette carnivore. [PV Petit Mistral]
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» Cassolette de poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Temporal :: Archives RP-